AccueilInfos régionL'accès au Santépôle élargi pour accueillir le TZen 2

L'accès au Santépôle élargi pour accueillir le TZen 2

Le Département a procédé à une visite de chantier des accès du futur centre hospitalier, qui devraient être finalisés en juin. Un élargissement de la RD 306 et la mise en place de feux tricolores sont prévus.
L'accès au Santépôle élargi pour accueillir le TZen 2

TerritoiresInfos région Publié le ,

Si les bâtiments du futur Santépôle sont déjà largement sortis de terre, l'accès au complexe par la Route départementale 306 n'était pas encore formalisé. Des travaux sont donc menés depuis la mi-novembre, visant à élargir la RD 306 à quatre voies de circulation, et à créer un carrefour à feux tricolores au niveau de l'entrée du complexe.

Ces aménagements intègrent l'arrivée du TZen 2, qui entrera en service à horizon 2024. « Nous avons anticipé ces travaux pour ne pas gêner l'ouverture de l'hôpital », explique Claude Lashermes, directeur principal des routes (photo à gauche, Jean-François Oneto à droite).

Les travaux prévoient également la réalisation de voies vertes et d'un aménagement paysager, composé notamment d'une plantation de cèdres du Liban. Le giratoire de l'Europe devrait quant à lui passer à deux voix, également en juin, avant d'être transformé en carrefour à feu dès 2024.

« Des études montrent que cela fonctionne mieux ainsi, et les feux tricolores offrent une sécurité renforcée », répond Claude Lashermes, interpellé sur les ralentissements que pourraient provoquer un tel changement. Ces travaux auront coûtés plus de 3 millions d'euros, dont un million financés par le département.

Jean-François Oneto, conseiller départemental, en train de fouler les futurs accès du Santépôle.© MSM

Un projet sanitaire public/privé majeur

Le futur Santépôle de Seine-et-Marne est un projet ambitieux passant par la reconstruction de l'hôpital de Melun et de la clinique Saint-Jean L'Ermitage sur la butte de Beauregard, au nord de la commune.

Le plus important projet de coopération sanitaire public/privé par son envergure parmi les cinq du genre en France permettra de couvrir les besoins médicaux des 300 000 habitants du bassin de vie du Sud du département.
Le santépôle est d'autant plus attendu que la Seine-et-Marne souffre d'une forte désertification médicale et d'une espérance de vie de 60 ans, très inférieure à la moyenne francilienne.

Cette plateforme hospitalière se fonde sur une mutualisation des plateaux techniques, des équipements mais aussi de certaines installations, à l'instar du partage des 16 blocs opératoires qui seront essentiellement gérés par la clinique et utilisés par l'hôpital.

Anne Moreaux

Le Santépôle en chiffres

- 1erprojet de coopération sanitaire public/privé par son envergure

- 88 000 m2 au total (56 000 pour l'hôpital et 32 000 pour la clinique)

- 256 millions d'euros investis (70 millions d'aides d'Etat)

- couvrira les besoins médicaux de 300 000 habitants

- 734 lits d'hospitalisation

- 16 blocs opératoires

- 2 000 salariés

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?