AccueilÉconomieVie des entreprisesKeolis décroche un contrat de délégation pour 2023

Keolis décroche un contrat de délégation pour 2023

La filiale de la SNCF a été désignée pour exploiter plusieurs lignes de bus situées à l’ouest du département.
Keolis décroche un contrat de délégation pour 2023
© Keolis

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

C’est dans le cadre de la mise en concurrence et de la modernisation du réseau de bus des moyenne et grande couronnes parisiennes que Keolis a obtenu ce contrat de délégation de service public. Plusieurs intercommunalités implantées à l’ouest du département (les Portes Briardes, l’Orée de la Brie, le Val Briard, la Brie des Rivières et Châteaux et la Brie Nangissienne) seront désormais desservies.

Ce contrat débutera le 1er janvier 2023 pour une durée de six ans. Le choix de ce délégataire a été validé par le conseil d’Île-de-France Mobilités, l’opérateur des transports en commun franciliens, lors de sa séance du 25 mai dernier. Au total, ce sont 34 lignes de bus desservant la partie ouest de la Seine-et-Marne qui seront mises en service. Les principales communes desservies seront Brie-Comte-Robert, Nangis, Gretz-Armainvilliers, Ozoir-la-Ferrière et Tournan-en-Brie.

Voulue en 2017, la mise en concurrence des réseaux de bus en grande couronne a débuté en 2021. Elle s’inscrit dans le cadre du calendrier progressif retenu par la France en application de la réglementation européenne. À terme, elle concernera l’ensemble des modes de transport donnant lieu à des obligations de service public (le dernier réseau mis en concurrence sera le réseau de métro historique en 2039). Au total et sur un plan national, ce marché représente 900 millions d’euros de chiffre d’affaires, 135 contrats, 1 200 lignes de bus, 10 000 conducteurs, 5 000 véhicules roulant au bioGNV et à l’électrique, environ 370 millions de voyages annuels et plus de 200 millions de kilomètres parcourus par an.

Le cahier des charges de chacun des 36 lots mis en concurrence et élaboré par Île-de-France Mobilités prévoit une offre de transport plus performante, une amélioration de la régularité des bus, des investissements en matière de transition énergétique et une large place à l’innovation, notamment en matière d’information des voyageurs.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 juillet 2022

Journal du02 juillet 2022

Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?