Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Journée internationale des droits des femmes: La passion des cheffes d'entreprise seine-et-marnaises

le - - Économie

Journée internationale des droits des femmes: La passion des cheffes d'entreprise seine-et-marnaises
© MSM - Paul Vitani, délégué des droits des femmes, et Jean-Luc Marx, préfet, entourés des onze cheffes d'entreprises invitées.

La préfecture a mis à l'honneur onze cheffes d'entreprises seine-et-marnaises à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes.

Pour Sophie Loiseau, gérante de fromagerie, « la touche féminine, c'est oser innover, s'engager dans une activité qui ne décolle pas tout de suite ». Un avis partagé par Jean-Luc Marx, préfet de Seine-et-Marne, qui a souhaité mettre en valeur l'entreprenariat féminin, à travers la présentation de créatrices d'entreprise officiant en Seine-et-Marne.

« Je suis frappé par le nombre d'initiatives venant du monde rural et agroalimentaire » a-t-il déclaré, indiquant qu'il s'agissait là aussi « d'un véritable relai de modernisation » de la place de la femme dans la société.

C'est le cas de Sophie Loiseau qui, après avoir obtenu un Master 2 en droit et travaillé pour des compagnies d'assurances, a repris la fromagerie familiale. Scharazed Kaïd a ouvert de son côté deux magasins Biocoop, à Avon et Varennes-sur-Seine, et souhaite rendre accessible des produits locaux de qualité.

Dans la même veine, Marie Brouard, après un licenciement, a décidé de livrer des paniers de fruits et légumes, après avoir transformé un de ses terrains en potagers.

Après dix ans passés dans la chaudronnerie, Emmanuelle Nondier (dont les chevaux étaient présents sur les terrains de la préfecture !) a ouvert quant à elle le Haras du Diamantnoir, à Pamfou, pour y organiser du tourisme mais aussi de l'élevage équestre dans la pure tradition française.

Donner du sens

« Valoriser des créatrices d'entreprises » était essentiel, pour Paul Vitani, délégué au droit des femmes de Seine-et-Marne, afin de les « soutenir dans leur entreprise d'innovation et de développement », d'autant que ces dernières sont plus touchées par le chômage que les hommes.

Mais le soutien de la préfecture ne devrait pas s'arrêter là. « Nous aimerions effectuer un réel suivi et soutenir sur le long terme ces entreprises » a complété Aude Redolfi, membre de l'équipe organisatrice de l'événement.

« Le rôle des services de l'Etat, c'est aussi de tisser des réseaux à l'intérieur du département, avec notamment l'appui d'associations telles que Dirigeantes Actives » a-t-elle ensuite expliqué. Christine Tournaire, tréosorière du réseau féminin, a conclu en indiquant que la particularité des cheffes d'entreprises résidait également dans l'envie de retrouver du plaisir, de la passion et de donner du sens à son activité professionnelle.

Les 7 autres participantes

Sophie Delaroche Atelier Emelia - Conception, confection et commercialisation de robes de mariée à Nemours
Nathalie Forestier Little Crèche Faisanderie - Micro crèche à Fontainebleau
Laurence Gremy Repar'stores - Réparation, rénovation, dépannage et installation de volets roulants à Bourron Marlotte et alentours
Marion Vidal - Librairie jeunesse et salon de coiffure pour enfants et parents à Serris
Fabienne François - SAS Maketis : e-commerce de produits pour le modélisme (ferroviaire et autres)
Apolline Filitowski - La Conserverie de Larnière - conserverie de légumes et fruits
Dominique Coffinet - Vente d'articles de mercerie - travaux de couture et tricots




Quentin CLAUZON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer