AccueilInfos régionJeux olympiques : la Seine-et-Marne rapporte cinq médailles à la France

Jeux olympiques : la Seine-et-Marne rapporte cinq médailles à la France

Après quinze jours d'épreuves, les Jeux Olympiques de Tokyo se sont achevés dernièrement. Lors de cette olympiade, les athlètes Seine-et-Marnais se sont illustrés avec cinq médailles rapportées.
Jeux olympiques : la Seine-et-Marne rapporte cinq médailles à la France

TerritoiresInfos région Publié le ,

Lors des jeux olympiques de Tokyo, douze athlètes du département étaient en lice. Plusieurs médailles ont été remportées, notamment en escrime et en basket. Des résultats de très bonne augure à trois ans des Jeux de Paris.

L'escrime à la fête !

En escrime, Enzo Lefort a décroché le titre de champion olympique lors du fleuret par équipe. Accompagné de Erwann Le Péchoux, Maxime Pauty et Julien Mertine, il a disposé en finale de l'équipe russe. Les quatre escrimeurs ont offert l'un des deux titres français en escrime lors de cette édition 2020.

Lors du fleuret individuel, le licencié du Cercle d'escrime Melun-Val de Seine n'a pas réussi à remporter de médaille. Il s'est incliné en quart de finale face à l'italien, double champion du monde et vainqueur aux Jeux de Rio, Daniele Garozzo.

Chez les femmes également, le fleuret était à la fête pour la Seine-et-Marne. Pauline Ranvier et Astrid Guyart, licenciées dans le même club que Enzo lefort ont ramené la médaille d'argent lors du fleuret par équipe. Elles se sont malheureusement inclinées en finale face à une redoutable équipe de Russie.

Vincent Poirier et Andrew Albicy médaillés d'argent en basket

Deux basketteurs de l'équipe de France ont également été médaillés d'argent lors de cette olympiade. Il s'agit de Vincent Poirier et d'Andrew Albicy. Avec leurs coéquipiers, ils se sont inclinés de peu face au grand favori américain et ont été auteurs d'un tournoi olympique remarquable. Si ces deux joueurs n'évoluent plus actuellement dans un club du département, c'est bien en Seine-et-Marne que ces vice-champions olympiques ont découvert le basket. Vincent Poirier a été, durant plusieurs années, licencié au Bussy Basket-club, tandis que Andrew Albicy a fait ses débuts au Marne-la-Vallée Basket. Vincent Poirier évolue désormais au Real Madrid, Andrew Albicy est quant à lui à Las Palmas, au CB Gran Canaria.

Le Département de la Seine-et-Marne tient à remercier chaleureusement les athlètes médaillés mais également tous ces athlètes qui étaient en lice lors des Jeux de Tokyo : « J'adresse toutes mes félicitations à nos athlètes qui ont participé aux Jeux Olympiques de Tokyo et tout particulièrement à nos cinq médaillés olympiques. La Seine-et-Marne est un vivier de talents avec des clubs sportifs à la hauteur des compétitions internationales. Ces succès seine-et-marnais sont de bon augure dans la perspective des JO de Paris 2024 dont plusieurs disciplines se dérouleront dans notre territoire. Pour l'heure, nos yeux se tournent désormais vers les Jeux Paralympiques qui débutent dans quelques jours », déclare Jean-François Parigi, président du Département de Seine-et-Marne.

Yohan Peter, seul athlète du département aux Jeux Paralympiques

Lors des Jeux paralympiques, la Seine-et-Marne pourra également espérer ramener une médaille du Japon. Yohan Peter participera à l'épreuve individuelle et à l'épreuve par équipe d'épée les 26 et 27 août prochains. Il est licencié au club Les mousquetaires du Val d'Europe. L'épéiste a été médaillé d'argent en 2019 lors de l'épreuve par équipe des championnats du monde d'escrime handisport qui se tenaient en Corée-du-Sud. A trente-trois ans, l'épéiste rêve désormais de l'or olympique.

Les bons résultats des athlètes de Seine-et-Marne à Tokyo sont très encourageants en vue des jeux de Paris 2024 qui seront un grand moment pour le département : « Nous souhaitons faire de la Seine-et-Marne un territoire tourné vers le sport, avec l'ambition d'accueillir de grandes compétitions nationales et internationales. Une convention a été signée en ce sens, en octobre dernier, entre le Conseil départemental et la fédération française d'athlétisme, qui fait de la Seine-et-Marne le lieu de préparation officielle des équipes de France. Prochaine étape : Paris 2024 », souligne Bouchra Fenzar-Riski, vice-présidente du Département chargée des sports.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?