AccueilÉconomieVie des entreprisesIPSIIS réinvente l'isolation

IPSIIS réinvente l'isolation

La start-up de Moissy-Cramayel transforme les déchets minéraux issus des chantiers du BTP en mousses isolantes écologiques. Un savoir-faire désormais reconnu.
IPSIIS réinvente l'isolation
@ IPSIIS

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Avec IPSIIS, l'Ecopépinière de Sénart abrite une pépite. Créée en 2016, cette jeune entreprise innove dans le recyclage de matières naturelles (tuile, verre, argile…) provenant de la déconstruction de bâtiments. Elle développe ainsi des mousses minérales isolantes, incombustibles et réfractaires aux hautes températures dans une logique d'économie circulaire. La porosité des mousses IPSIIS (humides ou solides), que l'on peut retrouver sous forme de panneaux préfabriqués, contribue activement au maintien de la qualité de l'air intérieur et à la régulation de l'hygrométrie. Ne contenant ni fibres respirables ni de retardateurs de flammes, les caractéristiques physiques de ces mousses constituent un atout essentiel en termes de protection des biens et des personnes. Cette innovation constitue donc une opportunité pour de nombreux acteurs des secteurs industriel ou tertiaire, d'autant que les applications peuvent être diverses : protection contre le feu, isolation thermique et équipements travaillant à haute température.

Pour la start-up de Moissy-Cramayel, le succès est au rendez-vous. Elle a, en effet, raflé de nombreux prix (« Clean Tech Open France », « Eco-Entreprises » et « Innov Eco ») et obtenu deux labels internationaux : le « Solar Impulse Efficient Solution » et le « Seal of Excellence ». Ce dernier a été décerné en juin 2020 par le conseil européen de l'innovation. Une certification européenne qui démontre la qualité et le potentiel commercial de l'offre d'IPSIIS. Autant de distinctions qui sont venues récompenser un procédé de fabrication peu capitalistique et énergivore. En effet, c'est depuis sa petite unité de production de Moissy-Cramayel qu'elle produisait, jusque-là, des petites séries pour des clients français, européens et asiatiques.

Mais aujourd'hui et grâce à une levée de fonds d'un million d'euros, IPSIIS et ses huit salariés peuvent désormais voir plus loin et plus grand. Un nouvel atelier de production, basé en Belgique, sera, en effet, opérationnel en juin prochain. Il aura la capacité de produire 150 m3 de mousse solide par mois. « On est heureux d'avancer avec un partenaire prestigieux (Swir, société régionale d'investissement de Wallonie), se félicite Yves Le Corfec, le fondateur et président de la start-up seine-et-marnaise. Nous continuons d'aller vers une économie résiliente et décarbonée avec des produits locaux. Dans le secteur du bâtiment, il faut toujours savoir faire mieux et moins cher. » C'est ce qu'IPSIIS est en passe de réussir.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?