AccueilÉconomieIle-de-France : Maximilien et le « choc de simplification »

Ile-de-France : Maximilien et le « choc de simplification »

La Région Île-de-France a mené cette année plusieurs expériences de simplification des normes administratives, notamment en lançant "Maximilien", le portail des marchés publics franciliens.
Ile-de-France : Maximilien et le « choc de simplification »

Économie Publié le ,

Maximilien (www.maximilien.fr) est un projet construit par la Région pour rendre les marchés publics plus accessibles aux entreprises, notamment TPE-PME, en leur simplifiant la tâche dans un contexte de dématérialisation des procédures administratives. Il rassemble les avis de marchés et constitue une plateforme de dématérialisation et de mise en réseau d'acheteurs publics. Ce service public solidaire d'intérêt régional offre plusieurs services gratuits aux entreprises (veille, alertes, flux RSS, liens viadéo et messagerie, appli mobile, liens/sites pertinents marchés publics, base fournisseurs, démarches responsables, programmation achats et « rencontres d'affaires », recherche de partenaires via une bourse co/sous-traitance) tout en les associant à l'évolution du portail. Fondé par la Région, le GIP Maximilien rassemble 51 membres dont les départements 75, 77, 91, 92, 93, 94 et 95, la Communauté d'agglomération de Plaine Commune, les villes de Paris et Aubervilliers ainsi que l'Agence des Espaces Verts. Il est ouvert à l'ensemble des acheteurs publics ayant leur siège en Île-de-France.


Plus de 7 000 comptes utilisateurs entreprises ont d'ores et déjà été créés sur Maximilien. Plus de 40 000 visiteurs mensuels y viennent pour consulter 3 000 avis de marchés franciliens chaque jour.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?