AccueilÉconomieIle-de-France: les créateurs d'entreprises en demande d'informations

Ile-de-France: les créateurs d'entreprises en demande d'informations

La Chambre de commerce et d'industrie Paris Ile-de-France a réalisé une enquête auprès de créateurs d'entreprises ayant été en contact avec la CCI au cours des années 2011, 2012 et 2013. L'étude met en relief des besoins de conseil, d'accompagnement et d'information, principalement dans les domaines juridique et financier…
Ile-de-France: les créateurs d'entreprises en demande d'informations

Économie Publié le ,

La quasi-totalité des créateurs (99 %%) ont engagé une démarche préalable à la création de leur entreprise. 80 %% ont à la fois testé préalablement leur projet et déterminé le statut juridique de leur entreprise. Ces deux paramètres apparaissent comme essentiels avant toute concrétisation du projet, mais des différences existent selon les secteurs d’activité. Les créateurs dans le secteur de l’industrie / construction (dans son ensemble) apparaissent comme étant le plus au fait de ces démarches préalables, car ils sont souvent plus contraints en termes réglementaires que ceux du commerce ou des services. Plus de 80 %% des personnes interrogées, qui n’ont pas encore créé leur entreprise mais sont en cours de concrétisation de leur projet, souhaitent être accompagnées. Les entreprises ayant le souhait d’avoir de trois à cinq salariés sont particulièrement demandeuses d’accompagnement (plus de 88 %%). Cet accompagnement se traduit principalement par des besoins de conseil et d’information sur des sujets juridiques et fiscaux, mais aussi sur les sources potentielles de financement. 83 %% des créateurs d’entreprises ont identifié leurs concurrents et 58 %% déclarent être intéressés par une cartographie de l’implantation de ceux-ci. Cette proportion monte à 61 %% pour les créateurs du commerce. 26 %% des créateurs interrogés déclarent avoir bénéficié d’aides financières lors du processus de création. Parmi ceux-ci 67 %% ont pu bénéficier du dispositif Accre, très loin devant le PCE (Prêt à la création d’entreprise), Oséo (3 %%)…

Plus de 71 %% des créateurs ont chiffré leurs besoins aussi bien en financement qu’en investissements. Entre 2011 et 2013, les créateurs ont été de plus en plus nombreux à engager un tel process de chiffrage : 85 %% pour leurs besoins en financement et 82 %% pour leurs besoins en investissements, contre respectivement 66 %% et 63 %% en 2011. Seulement 15 %% des créateurs interrogés déclarent parfaitement connaître les sources de financement qui leur sont accessibles (prêt d’honneur, PCE Oséo…) et 50 %% au moins partiellement. Les créateurs ont une bonne connaissance générale de la réglementation qui s’applique à leur activité : 37 %% déclarent la connaître parfaitement et 51 %% au moins partiellement. 46 %% des créateurs n’ont toujours pas trouvé leur local d’activité. Le facteur prix est le premier critère donné par les répondants pour justifier leur choix d’implantation (45 %% d’entre eux), loin devant l’emplacement (22 %%). Il est à souligner que près d’un tiers des répondants a choisi d’implanter son activité à son propre domicile. Parmi les créateurs n’ayant pas trouvé de local d’activité, ils sont en moyenne 48 %% à rencontrer des difficultés, et plus particulièrement dans l’industrie/construction (68 %%). La première raison invoquée, par 77 %% des répondants, est un prix trop élevé. Plus de 38 %% des créateurs interrogés déclarent avoir intégré un développement à l’international dans leur projet. L’industrie/construction se positionne en tête sur ce sujet puisque 58 %% des créateurs interrogés dans ce secteur ont prévu un développement à l’international, contre 40 %% des créateurs du commerce et 36 %% des créateurs des services.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?