Iheb Jebali « La Seine-et-Marne, une zone très intéressante »

le - - Économie - Vie des entreprises

Iheb Jebali  « La Seine-et-Marne, une zone très intéressante »
© DR

Iheb Jebali est parfaitement implanté sur le territoire seine-et-marnais où il gère depuis une dizaine d'années un restaurant O'Tacos ; une activité qui « se porte très bien »...

O'Tacos est un fastfoot dont la chaîne et été créée en 2007. Comment se porte aujourd'hui votre activité ?

La marque et l'activité se portent très bien. En 2007, effectivement, Patrick Pelonero avait ouvert un restaurant de tacos à Grenoble. Depuis la marque s'est émancipée. Les premiers points de vente O'Tacos ont ouvert à Bordeaux et à Mérignac. En 2013 la marque est arrivée en Île-de-France, principalement en Seine-Saint-Denis, avant de se lancer en franchise en 2015. Nous avons donc trois ans d'expérience, avec un développement important et maîtrisé, notamment avec la tête de réseau qui est assez structurée.

Quels sont les atouts en termes d'accompagnement pour les franchisés ?

L'accompagnement est total, dès le départ. Il est structuré autour de la partie technique architecturale et l'ouverture du restaurant, avec la mise en place opérationnelle. Il y a un suivi continu du restaurant avec nos chargés techniques et nos chargés d'ouvertures. Sur la partie post-ouverture, le franchisé se fait accompagner de manière plus personnalisée par un animateur réseau qui le suit et qui l'aide dans ses opérations de tous les jours. Il vient toutes les trois semaines dans son restaurant ou à la demande du franchisé si ce dernier rencontre des problèmes particuliers. Il y a un réel suivi. Il faut savoir que le réseau O'Tacos compte 53 employés répartis sur plusieurs pôles.

Combien de restaurants possédez-vous en Seine-et-Marne et quel est pour vous le bilan de ces restaurants depuis leur ouverture ?

Nous avons bien maillé le territoire, notamment dans les grandes villes de ce département. En effet, nous avons des restaurants à Ozoir-la-Ferrière, Pontault-Combault, Torcy ou encore Melun ; au total 10 restaurants dont un est en cours d'ouverture, à Montévrain. Les résultats sont très intéressants. En termes de positionnement, nous essayons d'ouvrir des affaires de plus de 150 m2. Les O'Tacos de Melun et Pontault-Combault sont des restaurants qui se portent bien et sont stables. Celui de Bussy-Saint-Georges est celui qui « superforme » dans le réseau en termes de chiffres.

Quelle a été la stratégie de votre enseigne en Seine-et-Marne et quels sont pour vous les atouts de ce département ?

La stratégie était de bien mailler le territoire avec des implantations dans des grandes villes comme Meaux ou Melun. Nous poursuivons ensuite avec des villes moyennes comme, par exemple, Pontault-Combault, Montereau ou encore Ozoir. La Seine-et-Marne est une zone très intéressante pour O'Tacos. Nous comptons encore nous développer très prochainement dans ce département. Nous essayons de voir si un franchisé peut ouvrir à Fontainebleau. Il reste actuellement des opportunités à saisir.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide