AccueilInfos régionGrande couronne : le top 30 des villes où vivre et travailler au vert selon Cadremploi

Grande couronne : le top 30 des villes où vivre et travailler au vert selon Cadremploi

Le site internet de recrutement des cadres vient de dévoiler son palmarès des 30 villes de grande couronne où s'installer et travailler au vert.
Grande couronne : le top 30 des villes où vivre et travailler au vert selon Cadremploi
© DR - Bussy-Saint-Georges, près de Disneyland Paris, est à la 10e place de ce classement.

TerritoiresInfos région Publié le ,

Dans quelles villes de grande couronne les cadres pourraient souhaiter s'installer pour se mettre au vert ? C'est à cette question à laquelle a répondu le site Cadremploi avec ce top 30, qui avait pour critères de sélection principaux l'environnement, l'accessibilité, l'immobilier et le cadre de vie.

Saint-Germain-en-Laye, Gif-sur-Yvette et Maisons-Laffitte forment le trio de tête. Point commun du Top 3, la part des cadres au sein des trois communes est l'une des plus élevées de l'échantillon ; un indice significatif de leur attractivité auprès des cadres parisiens.

Pour autant, chaque commune bénéficie également d'atouts spécifiques, tels que les espaces verts, la proximité avec Paris, où la possibilité d'habiter dans une maison individuelle.

Le département des Yvelines reste bien représenté au sein de ce top 10. A l'instar de Saint-Germain-en-Laye et de Maisons-Laffitte, Montigny-Le-Bretonneux (5ème), Versailles (6ème) et Chatou (8ème), bénéficient d'un bel accès aux espaces verts et d'un niveau de vie élevé.

C'est pourtant Yerres (Essonne) qui se classe en 4ème position de ce classement, grâce notamment à des prix immobiliers attractifs : 3 240 euros le mètre carré pour les maisons.

On retrouve la Seine-et-Marne à partir de la 7e place de ce classement, avec Ozoir-la-Ferrière, grâce à la forte fréquence des trains en direction de Paris. Palaiseau, en Essonne, est dotée d'une excellente couverture en matière de fibre optique. Le 77 est de nouveau présent à la 10e place, avec Bussy-Saint-Georges, qui jouit d'une une forte proximité des espaces verts.

" Grâce à un excellent compromis parmi ces critères, les dix premières villes du classement tirent leur épingle du jeu, mais d'autres communes sont aussi susceptibles d'attirer les cadres ", tient à précise Cadremploi.

Herblay-sur-Seine (24ème position ; 1ère commune du Val D'Oise du palmarès) et le Chesnay-Rocquencourt (21ème ; Yvelines) peuvent séduire les cadres impatients d'accéder à une maison individuelle ou de bénéficier d'un espace de vie plus important grâce à un meilleur pouvoir d'achat locatif.

En revanche, si l'accessibilité à la capitale est la priorité absolue, Massy (22ème ; Essonne) à seulement 25 min en train de Paris ou Houilles (27ème ; Yvelines), avec sa forte fréquence de transports en commun, répondront aux attentes des cadres parisiens désireux de s'installer au vert tout en continuant à travailler à Paris.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?