AccueilTerritoiresCollectivitéGrand Paris Sud soutient les familles monoparentales
solidarité

Grand Paris Sud soutient les familles monoparentales

La Communauté d’agglomération présente un plan d’actions baptisé “AVEC Elles”.
Grand Paris Sud soutient les familles monoparentales
© Grand paris Sud

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Accompagner les cheffes de famillemonoparentale éloignées du marché de l’emploi ou en situation précaire. C’est l’objectif de la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud (GPS), avec ce dispositif “AVEC Elles”. Celui-ci a remporté l’appel à projet gouvernemental “PIC 100 % inclusion”, porté par le ministère du Travail. Pendant deux ans, GPS va ainsi accompagner
500 femmes. Sur ce territoire de 350 000 habitants, une famille monoparentale sur deux vit en dessous du seuil de pauvreté. Cette proportion monte à six familles sur 10 dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV). Enfin, une mère célibataire sur deux ne travaille pas à temps complet.

Porté par la Maison de l’emploi et de la formation (MDEF) de Moissy-Cramayel, ce plan d’actions repose sur un accompagnement adapté. Un minibus aménagé va ainsi se déplacer dans les lieux fréquentés régulièrement par ces femmes (marchés, jardins publics, écoles, médiathèques…), afin de leur présenter le dispositif. Ensuite, le but est de leur redonner confiance, en valorisant leurs compétences et en leur proposant de prendre part à un projet collectif au service de leur ville ou de leur quartier (pédibus, jardin partagé ou exposition). Un escape game et des ateliers artistiques ou culturels complèteront cette démarche de mentorat. Accompagnées au quotidien par des référents de parcours et soutenues par leur marraine, les femmes travailleront ainsi à leur insertion professionnelle durable et choisie.

Pour consolider son action, Grand Paris Sud a constitué un consortium composé de plusieurs acteurs : le Centre d’information pour les droits des femmes de l’Essonne, le Centre de formation et de professionnalisation Grand Paris Sud, l’Agence nouvelles des solidarités actives, l’Institut de recherche et de formations à l’action sociale de l’Essonne, le cabinet RH Ngl’Up et les associations (Dirigeantes Actives 77, PIMMS médiation, La Constellation, Génération 2 citoyenneté intégration et Article 1). Enfin, ce dispositif est doté d’un budget de plus de deux millions d’euros, subventionné en partie par “ PIC 100 % inclusion”.

« “AVEC Elles” incarne notre ambition », explique Michel Bisson, maire de Lieusaint et président de l’agglomération Grand Paris Sud. « Nous avons fait de l’inclusion républicaine un des enjeux majeurs de notre projet de territoire. Chaque habitante doit pouvoir se construire ou se reconstruire. »

© Grand Paris Sud

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?