AccueilÉconomieVie des entreprisesGrand Paris Sud soutient l’essor de l’esport
Collectivité

Grand Paris Sud soutient l’essor de l’esport

Partenaire de l’association qui fédère cette discipline depuis 2021, la communauté d’agglomération Grand Paris Sud entend incarner un nouveau modèle d’accompagnement.
La communauté d’agglomération Grand Paris Sud nourrit beaucoup d’ambitions pour l’esport.
© DR - La communauté d’agglomération Grand Paris Sud nourrit beaucoup d’ambitions pour l’esport.

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

La Paris Games Week s’est achevée le 6 novembre dernier, mais la communauté d’agglomération Grand Paris Sud n’a pas attendu ce grand rendez-vous pour devenir un fervent soutien du esport, cherchant à structurer cevéritable phénomène sociétal. La France compte, en effet, 37 millions de joueurs de jeux vidéo, tandis que le dernier baromètre France Esports estime à 10, 8 millions le nombre de personnes s’intéressant à l’esport. Possible discipline olympique lors des JO 2028 de Los Angeles, l’esport sera également l’objet d’animations en marge des Jeux olympiques et paralympiques 2024 de Paris.

Dans ce contexte, Grand Paris Sud se positionne pour accueillir dans son nouvel écrin des Arènes de l’Agora d’Evry-Courcouronnes (3 000 places d’ici fin 2023) des compétitions et un futur club résident. L’objectif de l’agglomération n’est pas de devenir la énième capitale de l’esport, mais de s’affirmer comme un territoire d’expérimentations permettant l’émergence de tiers-lieux numériques et esportifs.

Des enjeux éducatifs

Mais à Grand Paris Sud, les enjeux sont avant tout éducatifs.Tout d’abord, il faut accompagner un usage responsable, raisonné, mais toujours ludique de l’esport. Ensuite, les impacts physiques et cognitifs sont à exploiter (orientation spatiale, acuité visuelle, traitement de l’information, prise de décision, créativité, mémoire sensitive...). Enfin, à terme, l’esport peut devenir un acteur fort del’esport-santé. Éducation nationale, universités, maison de l’emploi et de la formation, missions locales, communes et entreprises : l’écosystème de la communauté d’agglomération se mobilise pour intégrer l’esport au sein des politiques publiquesdu sport et de l’éducation.

« L’esport est un sport apprenant qui nécessite pour notre nouvelle génération un véritable parcours éducatif. Nous avons donc développé le savoir “ejouer“ en utilisant nos médiathèques comme tiers-lieux numériques.Suivront des ateliers et des clubs esportifs au sein des collèges et des lycées, la création d’un cursus post bac de haut niveau et le développement de filières d’emploi », souligne Michel Bisson, le président de Grand Paris Sud.

www.lemoniteur77.com/grand-paris-sud-adhere-a-france-esports-53526.html

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 05 novembre 2022

Journal du05 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?