Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Grand Paris Sud : les premières mesures d'urgence votées

le - - Territoires - Collectivité

Grand Paris Sud : les premières mesures d'urgence votées
© DR - Photo d'illustration. Le conseil communautaire a été organisé via la visioconférence.

Lors du dernier conseil communautaire, les élus de Grand Paris Sud ont souhaité agir face aux conséquences de la crise sanitaire.

L'agglomération a d'abord voté, en lien avec les communes, le lancement d'un appel aux étudiants du territoire pour venir en aide aux élèves qui le souhaitent (du CE2 à la 3ème) pendant l'été. Nombre d'entre eux ont été empêchés de suivre le programme habituel et ont besoin de réviser certaines notions essentielles à leur passage au niveau supérieur, selon Grand Paris Sud. Les mairies de l'agglo leur proposeront ce soutien, qui pourra être suivi individuellement ou par petit groupe (16h au total réparties sur les deux mois d'été). D'autres mesures accompagnent ce soutien scolaire, telles que la distribution d'ordinateurs portables, de cahiers vacances ou la négociation d'un abonnement internet à prix spécifique (20 euros par mois).

Le fonds Résilience abondé

La communauté d'agglomération a également souhaité abonder le fonds Résilience créé par la Région Île-de-France à hauteur de 400 000 euros. Les entreprises pourront bénéficier, pour un euros engagé par l'agglomération, de quatre euros de financement. Ce fonds est dédié a soutien de toutes les entreprises de moins de 20 salariés, de tous statuts juridiques et tous secteurs d'activités, n'ayant pas ou plus accès au financement bancaire et/ou exclues des autres mesures mises en place dans le cadre de cette crise. Il consiste en une avance remboursable à taux zéro pouvant aller de 3000 à 100 000 euros et durer jusqu'à six ans, avec un différé de remboursement d'une durée maximale de deux ans.

La non-facturation des redevances d'occupation pendant deux mois a également été actée pour les 113 entreprises hébergées par Grand Paris Sud, qui intègre notamment l'écopépinière située à Moissy-Cramayel.

D'autres mesures ont été votées, notamment en faveur des plus modestes habitants sur les communes membre de la Régie de l'Eau pour leur permettre de régler leur facture. Par ailleurs, la subvention de 40 000 euros octroyée à la Ligue Contre le Cancer a également été maintenue malgré l'annulation de la Sénartaise. Enfin, le conseil communautaire a validé la candidature de la communauté d'agglomération au camp de base de la Coupe du Monde de Rugby en 2023.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer