Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Grand Paris : Habitez-vous sur une zone inondable ?

le - - Actualité

Grand Paris : Habitez-vous sur une zone inondable ?
© IAU

L'Île-de-France les pieds dans l'eau du fait d'une crue exceptionnelle, c'est le scénario prévu par l'exercice de simulation baptisé EU Sequana 2016. Pendant 12 jours, la région s'est préparée à une potentielle montée quotidienne du niveau de l'eau. Pour connaître l'éventuelle étendue des dégâts, une application de cartographie développée par l'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Île-de-France (IAU) permet de visualiser les zones inondées en fonction des différents niveaux de montée des eaux.

La région parisienne se situe au cœur de trois confluences : Seine-Yonne, Marne et Oise. Une crue majeure intervient lorsque la Seine, la Marne et l’Oise connaissent des crues relativement simultanées, résultat direct d’une forte pluviosité sur un sol saturé avec une concomitance parfaite des ondes de crues des bassins amont.

Pour évaluer les risques, l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Île-de-France (IAU) a mis au point une application cartographique, « Baignade interdite », qui permet de géolocaliser les zones où les habitations seront inondées en cas de crue majeure de la Seine.

Il suffit d’entrer le nom de la commune recherchée ou de zoomer directement sur une zone de la carte. En cliquant sur un point précis, des informations utiles apparaissent comme le niveau de l’eau par rapport à la taille d’un enfant et d’un adulte, la superficie de la zone inondable en hectares ou encore le nombre d’habitants et de bâtiments dans cette zone.

De plus, il est possible de visualiser les équipements et infrastructures (gares, stations de métro, écoles, hôpitaux, maisons de retraite, mairies, etc.) qui seront inondées ou non affectées en cas de crue majeure, afin d’anticiper au mieux cette catastrophe naturelle.

 

EU Sequana 2016

Si la plus ancienne crue connue remonte à 582, la plus célèbre, car photographiée et filmée, s’est déroulée entre le 20 et le 28 janvier 1910. Paris a connu à cette date une crue d’une hauteur exceptionnelle avec un niveau d’eau à la station de Paris-Austerlitz qui a atteint 8,62 m soit pratiquement 8 m de plus que le niveau normal.

Afin de gérer un tel événement, des simulations se sont déroulées pendant deux semaines à travers l’exercice géant « EU Sequana 2016 » organisé par la préfecture de police. L’objectif premier était de tester la coordination des acteurs de la gestion de crise. La chaîne de prise de décision a également été testé dans son ensemble et des moyens ont été réellement déployés sur le terrain. Tous les niveaux de prise de décision ont  été sollicités jusqu’à l’Union européenne via son Mécanisme européen de protection civile. Sont intervenus au niveau national le Centre interministériel de crise (CIC) piloté par le ministère de l’Intérieur, au niveau zonal, régional et départemental l’ensemble des services de l’État, dont les préfectures concernées par le risque inondation qui activeront leur Centre opérationnel départemental (COD), et au niveau local les collectivités territoriales, dont les communes qui constituant le premier niveau de gestion de crise. Pour cette simulation exceptionnelle, de nombreux partenaires, établissements publics et privés, qui souhaitaient tester leurs propres systèmes de prévention ont aussi participé à l’opération.

La Grande crue de la Seine de janvier 1910 - Rétablissement de la circulation par passerelles, quai de Passy. © Wikimedia commons.






Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer