AccueilÉconomieGrand Paris Express : 163 PME déjà mobilisées sur la ligne 15 Sud

Grand Paris Express : 163 PME déjà mobilisées sur la ligne 15 Sud

Engagée dans une démarche de développement économique partagé, la Société du Grand Paris a notamment publié, à travers son Observatoire des PME, les chiffres clés de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express.
Grand Paris Express : 163 PME déjà mobilisées sur la ligne 15 Sud

Économie Publié le ,

L'Observatoire des PME de la Société du Grand Paris (SGP), lors d'une visite de la ligne 15 Sud sur le chantier de Noisy-Champs, a révélé qu'entre 2013 et 2017, déjà 12 % des paiements effectués par la SGP ont été effectués auprès de PME et 20 % auprès d'ETI, soit 32 % au total. Cela représente 570 millions d'euros.

En nombre d'entreprises, la proportion est bien plus élevée, puisque 72 % des fournisseurs de la Société du Grand Paris sont des PME. « Les contrats du Grand Paris Express bénéficient déjà à 963 PME sur les 1 300 fournisseurs, soit plus de 90 % du total de nos fournisseurs et, 61 % de ces PME ont leur siège en Île-de-France », précise Philippe Yvin, président du du directoire de la Société du Grand Paris.

De fait, la ligne 15 Sud s'affirme comme le moteur de cette dynamique. Pour rappel, les deux derniers lots concernant les marchés de génie civil (sur huit au total, pour un montant de 3,7 milliards d'euros) ont été signés le 3 juillet. Sur ce montant, 20 % ont été attribués aux PME déjà présentes sur le chantier, conformément à l'objectif fixé par la Société du Grand Paris.

En effet, la SGP souhaitait qu'au moins 20 % du montant global des commandes soit confié à des PME en cotraitance ou en sous-traitance, par le groupement d'entreprises l'ayant remporté. Concrètement, les six premiers groupements désignés sur les huit lots de génie civil mobilisent au total 236 entreprises. Parmi elles, 163 sont des PME (soit 70 %) et 156 (les deux tiers) sont basées en Île-de France.

Pour le groupement Alliance, par exemple, réunissant les entreprises désignées pour réaliser le tunnel entre Noisy-Champs et Bry-Villiers-Champigny, cela signifie que les quelque 72,6 millions d'euros de chiffre d'affaires bénéficient à des PME, sur les 363 millions du marché global. « À date, le projet s'est engagé auprès de 120 PME pour 7 millions d'euros de chiffre d'affaires actuellement », précise Nicolas Margoloff, directeur de projet Ligne 15 Sud. Parmi ces PME, une quarantaine appartient aux trois départements impactés par le chantier, à savoir la Seine-et-Marne (14 PME et deux ETI sont pour l'instant engagées), le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis.

Aussi, Nicolas Margoloff rappelle que les 1,5 million de tonnes de déblais issus des tunnels seront « quasi-intégralement évacuées par des PME locales pour un montant de 25 millions d'euros de chiffre d'affaires ». Pour suivre ces évolutions, les PME sont invitées à participer aux réunions données par la SGP pour chaque nouvel appel d'offres.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?