AccueilTerritoiresInfos régionGilles Bord, des salles de sport à la mairie

Gilles Bord, des salles de sport à la mairie

Ancien arbitre fédéral et international, qui appartenait au groupe 1 des arbitres de la Fédération française de handball, Gilles Bord est premier maire adjoint chargé du personnel, des finances, de la prospective et des événements à la Mairie de Pontault-Combault après avoir été maire-adjoint chargé des sports.
Gilles Bord, des salles de sport à la mairie
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

Cet ancien arbitre a ainsi pu officier lors de deux Jeux Olympiques (2004, 2008) cinq championnats du monde féminin, quatre mondiaux masculins. Pontault-Combault, une ville de plus de 38 000 âmes qu'il connaît bien :
« Je vis dans cette ville depuis 1971 à l'âge de deux ans. C'est bien sûr ma ville de cœur, où j'ai grandi et où j'ai fait mes études. Celle aussi où je me suis épanoui, notamment au niveau du handball. J'ai commencé le handball à l'âge de 6 ans. Ce qui m'a amené ensuite à être joueur et ensuite arbitre. À la fin de ma carrière, je voulais rendre à Pontault-Combault ce que la ville m'avait donné. C'est pas ce biais que je suis arrivé dans l'équipe municipale ».

Gilles Bord est ainsi passé des terrains à la mairie de Pontault-Combault en 2008, avec une vision précise de la politique sportive qu'il voulait mettre en place sur la ville. « On avait certains atouts et une certaine richesse associative. J'avais commencé à écrire, pendant ma carrière, un programme de politique sportive qui pourrait être déclinée dans la ville et qui serait intéressant pour créer des synergies. C'est ce qui m'a été donné de faire dès 2008 »

Son ex-carrière sportive de haut niveau lui sert encore aujourd'hui en tant qu'élu : « elle m'aide à tous niveaux et dans ma vie d'homme. Ce que l'on vit est toujours enrichissant à titre personnel. L'ouverture d'esprit que le sport amène par exemple. »

Une délégation de premier maire adjoint chargé du personnel, des finances, de la prospective et des événements qui lui permet de gérer « 800 agents mais aussi conduire le budget de la ville, que ce soit en termes de fonctionnement et d'investissement mais également dégager les perspectives d'orientation pour les années futures et conduire les projets sur lesquelles la mairie s'est engagé dans le cadre du programme municipal ».

Anciennement adjoint aux sports, Gilles Bord avait souhaité mettre l'événementiel comme fil conducteur avec l'organisation de galas de boxe, soirées des arts martiaux ainsi qu'une course solidaire féminine “la Pontelloise” dont les fonds sont reversés à des associations qui interviennent sur la ville, dans les collèges et lycées. Aujourd'hui, en tant que premier adjoint, il est engagé dans une réforme pour la ville :
« c'est une réforme fiscale assez ambitieuse et nous avons décidé de baisser les taux de taxes d'habitation sur un exercice de trois ans et de basculer une partie de cette imposition sur les propriétaires non occupants ». Un parking relais de 450 places sur le pôle gare, un conservatoire de musique qui sera construit en 2018 dont une salle de 150 places font partie des projets qui seront mis en place dans la ville l'année prochaine. « Un certain nombres de projets structurants », conclut Gilles Bord.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?