AccueilInfos régionFontainebleau : Un nouveau pôle universitaire d'envergure

Fontainebleau : Un nouveau pôle universitaire d'envergure

La Ville a annoncé l'implantation prochaine d'un important pôle de l'Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne (Upec), qui pourra former jusqu'à 3 000 étudiants à terme.
Fontainebleau : Un nouveau pôle universitaire d'envergure
@ DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

Accompagné de Jean-Luc Dubois-Randé, président de l'Upec, de Valérie Pécresse, présidente de la Région, , et de Patrick Septiers, président du Département, Frédéric Valletoux, le maire de Fontainebleau, a visité le site de la Caserne Damesme où le projet doit être implanté.

Ce nouveau pôle universitaire verra d'abord la création d'une École Internationale d'études politiques. Elle proposera, pour 700 à 900 élèves, des formations en sciences politiques, avec deux licences, trois masters et un laboratoire de recherche auquel sont attachés une soixantaine de doctorants. L'arrivée des premiers étudiants est prévue pour la rentrée 2020, la ville travaillant avec l'Upec pour trouver des locaux provisoires disponibles à cette date.

Le pôle universitaire comprendra également un pôle santé. À partir de l'installation à Damesme de l'Institut de formation en soins infirmiers (IFSI), la ville prévoit plusieurs formations aux métiers para-médicaux et notamment une filière en kinésithérapie, qui pourrait être mise en place dès la rentrée de septembre 2020, mais aussi en ergothérapie, orthophonie, psychomotricité…

La troisième entité de ce pôle sera constituée par l'IUT de Fontainebleau (600 élèves actuellement), qui sera déplacé sur le site de Damesme, permettant « d'avoir plus de places pour y créer de nouvelles filières ».

Le campus accueillera, dans un autre registre, une filière de langues étrangères appliquées (LEA), ou encore deux classes préparatoires hypokhâgne et Khâgne. « Ce sont les seules prépas qui manquent encore à Fontainebleau », explique Frédéric Valletoux.

De fait, quelque 3 000 étudiants seront formés à terme sur le campus, 2 000 d'entre eux étant issus des nouvelles filières que l'Upec souhaite implanter à Fontainebleau et le millier restant étant lié au déplacement de l'IUT et de l'école d'infirmière à Damesme.

« L'enseignement supérieur et la dimension internationale de ce projet s'inscrivent parfaitement dans l'identité et le développement de Fontainebleau. Intégré dans la transformation du quartier déjà amorcée, il s'agit du projet le plus structurant de ces 30 dernières années pour notre ville. Forte déjà de 2 000 étudiants post-bac, Fontainebleau va doubler ce chiffre et devenir ainsi l'un des pôles importants d'enseignement supérieur dans le Sud-Est du bassin parisien », conclut l'édile.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?