AccueilVie des entreprisesFineocar réinvente la vente à réméré automobile

Fineocar réinvente la vente à réméré automobile

Encore méconnue, cette vente avec option de rachat de son véhicule constitue une alternative rapide aux banques. La société Fineocar, présente à Vaux-le-Pénil, en est un spécialiste.
Fineocar réinvente la vente à réméré automobile
© Adobe Stock

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Racheter votre véhicule pour mieux vous la revendre. C'est ce concept de vente à réméré (rachat en latin), introduit dans le Code civil en 1804, que Fineocar a relancé plus de 200 ans après. Créée en 2015 par deux entrepreneurs suisses, cette société possède cinq agences en France, dont une à Vaux-le-Pénil. Les résultats affichés par celle-ci représentent d'ailleurs 50 %
de l'activité globale de l'entreprise.

Pratique, la vente à réméré automobile est une alternative crédible au prêt sur gage (réservé en France uniquement au Crédit municipal) avec des avantages indéniables : moins de paperasse, pas de justificatif de revenus et virement bancaire instantané effectué. Cette transaction est donc encadrée par les articles 1659 et suivants du Code civil, qui autorisent le vendeur à reprendre le bien vendu. Il lui suffit simplement de rembourser le prix principal et de régler des intérêts (supérieurs toutefois à ceux pratiqués par une banque). Bref, du cash accessible rapidement, discrètement et sans contrainte.

Fineocar cultive cette grande simplicité. Concrètement, la personne qui a besoin de liquidités prend contact avec un conseiller, qui lui établit un devis. Si le vendeur le valide, il dépose son véhicule dans l'une des agences, reçoit son paiement sur place et dispose de trois mois renouvelables pour récupérer son véhicule contre le paiement du prix de rachat convenu à l'avance. « Généralement, nous offrons une somme allant de 50 à 70 % de la valeur actuelle du véhicule », précise Cédric Domeniconi, co-fondateur de Fineocar. « Cet argent représente un joli coup de pouce pour concrétiser un projet personnel, payer des factures ou financer des dépenses urgentes. » A noter que tous les véhicules d'une valeur minimale de 7 000 euros sont acceptés (voitures, motos, camping-cars, fourgons, petits bus) avec un montant maximum de rachat fixé à 85 000 euros. A l'arrivée, 90 % des clients rachètent leur véhicule.

Autre avantage non négligeable : ce service est ouvert également aux personnes fichées à la Banque de France pour incidents ou interdits bancaires. En ces temps de crise sanitaire et de trésoreries asséchées, cette option ne doit pas laisser indifférents certains petits entrepreneurs.

Renseignements : 0 805 45 35 07
idf@fineocar.com

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?