AccueilVie des entreprisesFeu vert pour les vacances d'été en France

Feu vert pour les vacances d'été en France

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté un plan « massif » de relance du tourisme et annoncé la possibilité pour les Français de partir en vacances en juillet et août dans l'hexagone.
Feu vert pour les vacances d'été en France

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Représentant près de 7 % du PIB et 2 millions d'emplois en France, le secteur touristique est un acteur économique essentiel, mais aussi en Seine-et-Marne, un territoire qui se classe 2e après Paris en termes de fréquentation touristique.

Pour soutenir les acteurs de la filière, durement impactés par la crise sanitaire, le Gouvernement avait prévu d'annoncer à la mi-mai des mesures. C'est désormais chose faite, avec ce plan « massif » de relance du tourisme, qui prévoit d'engager les Finances publiques à hauteur de 18 milliards d'euros. « Le tourisme (…) est l'un des fleurons de l'économie française, son sauvetage est donc une priorité nationale », a assuré le Premier ministre, qui a parallèlement indiqué que les Français pourraient partir en vacances en France au mois de juillet et au mois d'août.

Si de « possibles restrictions très localisées » pourraient intervenir, le ministre a assuré que les estivants pouvaient d'ores et déjà prendre leurs réservations, les professionnels s'étant engagés à les rembourser si l'épidémie devait provoquer une annulation du séjour.

Les deux institutions porteront « l'effort d'investissement » de plus de trois milliards d'euros de financements d'ici à 2023, qui prendra la forme de prêts et d'investissements en fonds propre. Les entreprises du tourisme et de l'événementiel bénéficieront par ailleurs des mesures liées à l'activité partielle jusqu'à la fin de l'année et l'accès au fonds de solidarité pour le secteur des CHR (cafés-hôtels-restaurants), du tourisme, de l'événementiel, du sport et de la culture sera prolongé jusqu'en septembre.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?