Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

EV4 France prépare le transport individuel de demain

le - - Économie - Vie des entreprises

EV4 France prépare le transport individuel de demain
@ DR

Fondée en 2018 et basée à Croissy-Beaubourg, cette start-up a décidé de faire le pari de la mobilité et du développement durable avec succès.

Et si c'était une solution en ces temps de grèves des transports et de pénurie de carburants ? Les engins électriques et futuristes conçus par la société seine-et-marnaise EV4 France ne laissent pas indifférent. Entre vélo classique et voiture électrique, les dirigeants de cette start-up se sont placés sur un créneau inédit incitant à changer les mentalités. « Il y a un vrai besoin de proposer de nouvelles solutions, confirme son jeune directeur Alexandre Lagrange (31 ans), ingénieur diplômé de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne. On veut devenir le chaînon manquant en visant l'autonomie légère et écologique à un prix raisonnable (de 5 000 € à 8 000 €). » L'entrepreneur est parti d'un double constat : les trajets moyens (en ville ou à la campagne) font moins de 15 kilomètres et 43 % des Français vivant en milieux semi-urbain et rural sont livrés à eux-mêmes pour leurs déplacements.

La véritable ambition de la start-up de Croissy-Beaubourg est donc de voir ses machines supplanter la traditionnelle “seconde voiture” utilisée dans de nombreux foyers. Tricycles ou quadricycles électriques, les engins d'EV4 France peuvent rouler jusqu'à 40 km/h et possèdent une autonomie de 80 km.

Obtenir une homologation en 2020

On peut citer le City Quad (très fin pour se faufiler en ville), l'Off-Road (son équivalent tout-terrain réservé pour l'instant à un usage sur le domaine privé) et le tricycle électrique à pédales « semi-recumbent » avec un pilotage semi-couché. Une version existe avec un panneau solaire sur le toit assez puissant pour recharger la batterie (le Solar Bike). Ces tricycles appartiennent à la catégorie des vélos à assistance électrique (VAE) adaptés à un usage sur la voie publique.

Question sécurité, un ingénieux système pendulaire offre une meilleure stabilité. Quant aux châssis en aluminium, inspirés de la construction aéronautique, ils possèdent des rivets alliant légèreté et rigidité. Pour la fabrication de ses engins, EV4 France a conclu un partenariat avec une société de vélos électriques polonaise.

Lauréate en 2018 du prix de la créativité (catégorie “éco-mobilité”) décerné par la Chambre de commerce et d'industrie de Seine-et-Marne, EV4 France espère franchir un cap en 2020 qui passera obligatoirement par une homologation officielle. Mais avec un capital doublé, une levée de fonds et l'arrivée de deux nouveaux actionnaires, la petite start-up peut voir plus grand.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer