AccueilTerritoiresInfos régionEpaMarne et EpaFrance confiants pour 2022

Aménagement EpaMarne et EpaFrance confiants pour 2022

Fêtant respectivement leurs 50e et 35e anniversaires, les deux aménageurs de référence de l’Est parisien se montrent optimistes.
EpaMarne et EpaFrance confiants pour 2022
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

Crise sanitaire ou pas, EpaMarne et EpaFrance veulent poursuivre sur leur lancée. En 2021, les deux aménageurs historiques de l’Est parisien (périmètre de 293 km2 concernant 44 communes de Seine-et-Marne, du Val-de-Marne et de la Seine-Saint-Denis, soit 617 000 habitants, 46 000 entreprises et 218 000 emplois) ont, en effet, signé la réalisation de plus de 11 ha de terrains d’activités (33 500 m² de bureaux, commerces et services et 2 539 logements). Ces résultats témoignent de la résiliance du territoire et de la confiance des investisseurs.

Si cette année 2022 s’annonce tout aussi imprévisible que les deux précédentes, les signes de la relance économique sont néanmoins là. En attestent les actes d’engagement déjà contractualisés par les deux établissements publics d’aménagement : 18,6 ha de terrains d’activités (17 860 m² de bureaux, commerces et services et 2 076 m2 de logements). D’autre part et comme les investisseurs, EpaMarne et EpaFrance ont inscrit dans leurs objectifs la réduction des émissions carbone. En moyenne, 50 % de leur production de logements sont en structure bois et/ou en écomatériaux et les programmes résidentiels sont souvent raccordés aux réseaux de chaleur locaux (Bussy Saint-Georges et Champs-sur-Marne). Il en va de même pour l’activité économique avec, par exemple, le lancement d’un parc d’activités PME-PMI, à Coupvray, en structure bois.

Pour les entreprises, la préservation de la biodiversité et la qualité du cadre de vie de leurs salariés représentent également de nouvelles valeurs qui influent directement sur leurs stratégies et leurs choix d’implantation. Pour EpaMarne, le succès commercial de la ZAC Lamirault, à Croissy-Beaubourg, illustre cette tendance. Les travaux vont démarrer dans les prochaines semaines avec 13 entreprises qui s’y installeront.

Noisy-Est et M2CA, les filiales des aménageurs, ne sont pas en reste avec la construction de deux programmes (191 logements) et le montage de l’opération d’aménagement de la gare du Grand Paris Express Noisy-Champs (côté Noisy-le-Grand). Après plusieurs études menées en 2021, la prochaine étape sera la validation de la programmation urbaine et du bilan financier de la ZAC, pour une création prévue en 2023.

En cette année anniversaire pour EpaMarne (50 ans) et EpaFrance (35 ans), les opportunités pour augmenter la notoriété du territoire ne vont donc pas manquer. 2022 s’annonce ainsi porteuse d’enjeux opérationnels importants, notamment à Bussy-Saint-Georges, Champs-sur-Marne, Chelles, Val d’Europe Agglomération et Villiers-sur-Marne (ZAC Marne Europe).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 08 janvier 2022

Journal du08 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?