Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

EPA Sénart : La Coopérative Bio d'Île-de-France va ouvrir une légumerie

le - - Économie - Vie des entreprises

EPA Sénart :  La Coopérative Bio d'Île-de-France  va ouvrir une légumerie
© DR

L'établissement public d'aménagement de Sénart vient de vendre un hectare aux acteurs franciliens du bio, réunis au sein de la Coopérative Bio d'Île-de-France, pour créer un site de valorisation, transformation et distribution de leurs productions. Cette unité industrielle spécialisée en légumes approvisionnera l'Île-de-France.

Les établissements de restauration collective devront, d'ici 2021, servir 20 % de plats bios d'origine locale. La Coopérative Bio d'Île-de-France, a souhaité prendre les devants avec cette acquisition d'un hectare de terres situées sur l'Ecopôle de Sénart. Sur cette parcelle, la coopérative fera dans un premier temps construire une unité industrielle de transformation de légumes de 1 300 m2. Les légumeries sont en effet, selon ces acteurs, un maillon indispensable de la filière bio.

L'usine sera opérationnelle dès septembre prochain afin de traiter les récoltes 2019, composées pour l'essentiel de carottes de pommes de terre et autres légumes secs. Depuis ce site, la coopérative approvisionnera ses clients publics (crèches de la ville de Paris, collectivités, collèges et lycées d'Île-de-France…) et privés (restaurants d'entreprise, magasins Biocoop…) franciliens. Le volume d'activité du site est estimé à 700 tonnes/an de pommes de terre et 300 de carottes.

« Nous recherchions, soutenus par la Région Île-de-France et l'Agence de l'eau Seine-Normandie, un site accessible de manière multimodale. Entre deux bassins de production majeurs de notre filière (l'Essonne et la Seine-et-Marne), la desserte de l'autoroute A5 et la Francilienne, l'Écopôle de Sénart et l'attractivité du coût de son foncier, sont autant d'éléments qui nous ont convaincus », explique Marc Chauvin, président de La Coopérative Bio d'Île-de-France.

Le bâtiment accueillera également des locaux sociaux, ainsi que des zones de stockage réfrigéré et de logistique. Évolutif, il offrira la possibilité d'être complété par d'autres ateliers. Des locaux additionnels pourront ultérieurement être édifiés sur ce terrain dont la constructibilité est de 5 000 m2.

« Accueillir la Coopérative Bio d'Île-de-France au sein de l'Écopôle illustre l'ADN vert de Sénart », souligne Aude Debreil, directrice générale de l'EPA Sénart, qui précise que cette implantation « va soutenir la filière agricole et la consolider, dans une logique de compensation agricole (telle que prévue par le code rural et de la pêche) ».

Et de poursuivre : « le site va favoriser l'agriculture de proximité et les circuits alimentaires courts. La vente de ce terrain démontre aussi l'adéquation de notre offre foncière aux acteurs qui s'investissent pour limiter leur empreinte écologique. Après la plasturgie et la sécurité, l'agroalimentaire choisit Sénart pour créer un site de transformation, valorisation et distribution aux portes de l'Île-de-France. »




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer