AccueilTerritoiresInfos régionEn 2018, Fontainebleau continuera à renforcer son attractivité

En 2018, Fontainebleau continuera à renforcer son attractivité

Lors de ses vœux, Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau, a insisté sur certains projets dédiés au rayonnement de la ville impériale.
En 2018, Fontainebleau continuera à renforcer son attractivité
© MSM - Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau.

TerritoiresInfos région Publié le ,

« La durée des projets est un temps long, mais personne ne peut discuter le fait que la ville se transforme. » Lors de ses vœux prononcés dernièrement au théâtre municipal, Frédéric Valletoux n'a pas manqué d'évoquer les réalisations phares de 2017, de la saison culturelle en passant par le déménagement de l'office de tourisme et l'inauguration de la place de la République. « Notre ville retrouve le bonheur d'avoir une place ouverte, lui conférant une tonalité et une convivialité différentes », a estimé l'édile.

L'année 2018 est vue comme une continuité et un approfondissement des projets menés en 2017. Elle verra notamment la finalisation des travaux de rénovation de l'église Saint-Louis de Fontainebleau, qui « se débarrasse de son échafaudage ». Aussi, fin février, l'hôpital entièrement rénové de Fontainebleau sera baptisé par les élus. La commune souhaite également concentrer son action sur le quartier des Sablons, trop fréquenté par les voitures, pour en faire un quartier piéton.

Renforcer l'attractivité

Frédéric Valletoux a notamment signalé que l'enseignement supérieur ferait l'objet d'une attention particulière, avec le « développement d'une nouvelle filière » déployée sur Fontainebleau, Melun et Sénart. « Sans cela, l'attractivité et le développement de Fontainebleau seraient incomplets », a-t-il ajouté.

Côté événements, le festival Série Séries sera décliné en version « kids ». « Nous allons vers une programmation spécifique pour les plus jeunes », a annoncé Frédéric Valletoux, indiquant qu'un volet « compréhension » était prévu.

Concernant la Journée Napoléon, la Ville souhaite s'associer plus amplement pour faire vivre la dimension impériale de Fontainebleau, une des rares villes dont le nom est associé à Napoléon Ier et à Napoléon III. Par ailleurs, pour le centenaire de la Première Guerre mondiale, trois jours de commémoration seront organisés. « Nous tenons également à honorer notre Histoire militaire, qui n'est pas seulement passée », a ajouté l'édile.

Frédéric Valletoux a également assuré vouloir renforcer l'attractivité économique de Fontainebleau, « une ville qui intéresse les investisseurs ». En effet, la pose de la première pierre du siège de l'entreprise Picard aura lieu cette année.

Anticiper les mutations

S'agissant du classement de la forêt de Fontainebleau au patrimoine mondial de l'Unesco, le président de la FHF estime que le dossier de candidature doit être porté par la ville entière et pas seulement par ses élus. « Le château, c'est certes 800 ans d'Histoire, mais il doit sa création à l'existence de la forêt », a rappelé l'édile, précisant que les deux sont indissociables.

Sur du plus long terme, la mairie souhaite relancer le projet de création d'une commune nouvelle réunissant les villes d'Avon et de Fontainebleau. Les deux cités ont pour Frédéric Valletoux plus de complémentarités que d'oppositions et partagent notamment une gare et une salle polyvalente. « Les évolutions de la loi nous permettent de passer du rêve à la réalité, il faut s'en saisir », a-t-il fait valoir.

Toujours s'agissant de prospective, la Ville souhaite programmer une réflexion nommée ‘‘Fontainebleau 2030'', pour « essayer d'anticiper certaines mutations qui vont s'imposer ». Les mobilités, avec la voiture sans chauffeur, ou encore le renforcement de l'offre commerciale dans un contexte de mutation technologique feront l'objet d'échanges.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?