Emploi : des améliorations dans l'ensemble de l'Union européenne

le - - Droit & chiffre

Emploi : des améliorations dans l'ensemble de l'Union européenne
© Wimedia Commons

Selon un rapport de février 2018 publié par la Commission européenne, l'emploi et la situation sociale continuent de s'améliorer dans les pays membres de l'Union européenne.

Selon le dernier rapport trimestriel sur l'évolution de l'emploi et de la situation sociale en Europe, l'emploi dans l'UE poursuit son augmentation plus fortement que prévu au cours du troisième trimestre de 2017 et s'accompagne toujours d'un chômage en baisse.

Selon Marianne Thyssen, commissaire pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs : « La croissance est de retour en Europe. L'emploi dans l'UE atteint le plus haut niveau jamais enregistré, avec plus de 236 millions de personnes ayant un emploi. Quant au chômage, il est en diminution constante. »

Des emplois à temps plein et à durée indéterminée

Sur un an, l'emploi a augmenté de 1,7 % dans l'UE, ce qui représente 4 millions de personnes. Cette hausse est principalement alimentée par des emplois à temps plein et à durée indéterminée. Entre le troisième trimestre 2016 et le troisième trimestre 2017, le nombre de salariés ayant un CDI a augmenté de 2,8 millions, soit trois fois plus que pour les CDD (900 000).

Le taux d'emploi des 20-64 ans de l'UE a constamment augmenté ces trois dernières années pour s'établir à 72,3 % au troisième trimestre 2017, soit le plus haut niveau jamais atteint. Toutefois, de grandes disparités subsistent entre les États membres. Les taux d'emploi nationaux varient de 58 % en Grèce à 82 % en Suède.

Le rapport montre aussi que le chômage européen redescend rapidement. Il a reculé d'environ 8,6 millions de personnes depuis le pic d'avril 2013 et il est resté sous la barre des 18 millions de personnes en décembre 2017, son niveau le plus bas depuis novembre 2008.

Plus de productivité, pas assez de main-d'œuvre

La productivité du travail a augmenté de 0,8 % dans l'UE par rapport au troisième trimestre 2016. Les hausses de loin les plus fortes ont été enregistrées en Lettonie, en Lituanie, en Pologne et en Roumanie (> 3 % en glissement annuel).

La demande de main-d'œuvre et les pénuries de main-d'œuvre (comme facteur limitant la production) continuent d'augmenter. Le taux global de vacance d'emploi de l'UE a atteint 2 % au troisième trimestre 2017. Il était plus élevé dans les services que dans l'industrie et la construction.

Une meilleure situation des ménages

La situation financière des ménages européens continue de s'améliorer avec un taux de croissance d'environ 1,5 % en glissement annuel, essentiellement grâce à la hausse des revenus du travail. Dans presque tous les États membres, les revenus des ménages ont augmenté sur un an au premier semestre 2017.

Néanmoins, dans plusieurs pays, à savoir la Croatie, l'Espagne, la Grèce, l'Italie, les Pays-Bas et le Portugal, le revenu disponible brut des ménages est toujours inférieur au niveau de 2008.

Le socle européen des droits sociaux

Le 17 novembre 2017, le Parlement européen, le Conseil et la Commission ont proclamé le socle européen des droits sociaux, composé de vingt principes et droits essentiels pour favoriser le bon fonctionnement et l'équité des marchés du travail et des systèmes de protection sociale.

La Commission travaille à traduire le socle en actions concrètes, au moyen de différentes mesures, comme l'initiative sur l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, la proposition de directive relative à des conditions de travail transparentes et prévisibles dans l'UE.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide