Fermer la publicit�
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Elcimaï développe un concept immobilier innovant à Cesson

le - - Économie - Vie des entreprises

Elcimaï développe un concept immobilier innovant à Cesson
© DR

Le groupe Elcimaï a présenté un projet de type “industrie du futur” développé avec l'Établissement public d'aménagement de Sénart, lors du salon du Bourget.

À l'occasion du Salon international de l'aéronautique et de l'espace de Paris-Le Bourget, et dans le cadre de « son engagement en faveur du développement de l'innovation », le Conseil régional d'Ile-de-France a accueilli le Groupe Elcimaï pour la présentation d'un de ses projets immobiliers seine-et-marnais. Ce dernier est développé avec l'EPA Sénart sur le parc Bois des Saints-Pères, à Cesson, dans l'agglomération de Grand Paris Sud.

Devant s'établir sur 20 000 m², le projet a été imaginé autour du concept de l'usine du futur « tel qu'Elcimaï la conçoit : flexible et donc modulaire, éco-construite et donc durable, digitale et donc connectée, tout en laissant sa place à l'homme ».

Selon le groupe, « l'évolution permanente des marchés, produits et services, couplée à un besoin de retour sur investissement de plus en plus rapide, conduit à repenser les usines impactées par la transition environnementale et numérique ».

Wonderware (groupe Schneider Electric), entreprise spécialisée dans le domaine de la supervision industrielle et la gestion en temps réel des processus industriels, et Infor, éditeur de progiciels, sont associés à ce projet.

« La région Île-de-France, qui représente un tiers du PIB de la France et 40 % des dépenses de recherche et développement, est la première d'Europe pour le secteur de l'aéronautique. Elle souffre toutefois d'une pénurie de foncier industriel. L'opération d'intérêt national (OIN) de Sénart, territoire de Grand Paris Sud, et le parc d'activités du Bois des Saints-Pères représentent donc une réelle opportunité d'implantation et de développement », précisent les parties prenantes.

Elcimaï a souhaité proposer un concept unique de structure, allant « au-delà d'une possible réversibilité en offrant une enveloppe industrielle évolutive ». En effet, le groupe a prévu des cloisons et des interfaces modulaires, pour que des unités entières dédiées à l'énergie, à la production ou à la recherche puissent « se greffer à la base existante ». Dès lors, « Ce n'est plus l'entreprise qui s'adapte à sa capsule mais bien le bâtiment qui s'adapte aux besoins de l'entreprise et à ses activités ».




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer