AccueilCollectivitéDu côté du pôle métropolitain, l'aéronautique est en bonne place

Du côté du pôle métropolitain, l'aéronautique est en bonne place

C'est lors du récent SIMI que l'annonce de création de cette entité a été officialisée. Les collectivités y étant réunies auront notamment la formation pour axe de travail.
Du côté du pôle métropolitain, l'aéronautique est en bonne place
@ DR

TerritoiresCollectivité Publié le ,

« Avec nos partenaires de la Communauté de Roissy, de la Communauté de communes du Pays de l'Ourcq et des Plaines et Monts de France, nous avons mis au jour une convergence d'intérêts pour constituer une communauté, permettant notamment de mettre en commun le développement économique », expliquait dernièrement Jean-François Copé, le président de la communauté d'agglomération du Pays de Meaux. « Pour l'initier, il nous fallait une plateforme de formation professionnelle majeure. En partenariat avec la Région, le Département, l'Éducation nationale, le groupe ADP et le Groupement des industries aéronautiques et spatiales (Gifas), les élus de la CAPM travaillent à la création d'un parcours complet de formations en aéronautique, initiale et continue, du CAP à Bac+5. Cette œuvre collective va constituer un campus d'excellence, complémentaire aux autres pôles de formation en aéronautique existants ou en devenir dans l'Est francilien ».

Du GIP au pôle métropolitain

Dans ce contexte, le futur ex-GIP Meaux-Roissy, lancé pour faire « face aux enjeux et défis posés par l'émergence rapide du Grand Paris » et à la mis au ban de la grande couronne parisienne, est la structure idoine pour développer la formation à une échelle plus large. Sous la forme d'un pôle métropolitain, qui entrera en vigueur au lendemain des élections municipales, cette structure aura également pour axes de travail le développement économique et l'emploi, les transports, le logement, l'enseignement supérieur, mais aussi le développement durable. Au total, 106 communes et 500 000 habitants seront ainsi regroupés.

Après l'ouverture au lycée Pierre de Coubertin d'un CAP Aéronautique, il y a deux ans, et d'un Bac professionnel aéronautique, Jean-François Copé et les élus de la CAPM avaient notamment décidé de créer un campus d'excellence autour des métiers de l'aéronautique, le pôle de formation Guynemer des Métiers de l'Aérien du Pays de Meaux. Les quatre territoires ainsi réunis projettent de devenir un « pôle économique incontournable autour de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle un partenaire de poids de l'Etat ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?