AccueilActualitéDroits des réfugiés et réfugiés du droit

Droits des réfugiés et réfugiés du droit

Face à l'afflux des migrants, le monde du droit s'organise. Affiches Parisiennes est allé à la rencontre de personnes qui proposent une aide juridique aux arrivants mais aussi d'avocats qui recommencent à exercer loin de leur pays.
Droits des réfugiés et réfugiés du droit

Actualité Publié le ,

« Aucun migrant ne dormira dans la rue cet hiver. » C’est la promesse de Jean-François Carenco, préfet de la région Île-de-France. Région la plus « accueillante » de France en nombre de migrants. Plusieurs centaines de solutions d’hébergement supplémentaires ont été trouvées, mais le préfet l’admet, « Si les flux migratoires perdurent, nous seront dépassés. » Si les Pouvoirs publics « gèrent du mieux qu’ils peuvent » cette situation, d’autres acteurs comme Marianne, Aurélia, Clarisse et Claire de l’association Droits d’Urgence, tentent de venir en aide et d’accompagner les demandeurs d’asiles. Qu’ils viennent du Soudan, d’Erythrée, du Maghreb, du Mali, de Syrie, d’Irak ou d’Afghanistan. Depuis l’été dernier, les migrants syriens et irakiens sont les plus médiatisés. La plupart ont entrepris un long voyage faits d’obstacles, à travers la Turquie puis l’Europe mais d’autres, plus chanceux dans leur malheur, ont pu rejoindre la France par avion comme Lubana Abdou, ex-directrice juridique de la bourse de Damas. Quant à Ayham Sabra, un avocat d’affaires, la France l’a aidé à quitter la Syrie où il risquait la mort, après plusieurs séjours derrière les barreaux.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 05 novembre 2022

Journal du05 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?