AccueilVie des entreprisesDix sites à vendre en Seine-et-Marne

Dix sites à vendre en Seine-et-Marne

Représentant 270 hectares, 26 terrains (bâtis ou non) à vocation industrielle sont disponibles sur le territoire francilien. Dix se trouvent en Seine-et-Marne.
Dix sites à vendre en Seine-et-Marne
© Adobe Stock

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Foncier à vendre. Dans le cadre du plan de relance gouvernemental, une enveloppe de 1,3 milliard d'euros a été allouée pour relocaliser des industries sur le territoire national. La Région Île-de-France contribue à hauteur de 440 millions d'euros, affichant ainsi sa volonté de redynamiser son tissu industriel. Cette action s'est traduite par le recensement des terrains (bâtis ou non) disponibles. Un travail de prospection effectué par Choose Paris Région, l'agence de la Région dédiée à sa promotion et à son attractivité. Au total, 26 sites représentant 270 hectares ont été répertoriés sur une carte vouée à être actualisée régulièrement.

En Seine-et-Marne, ce sont dix terrains qui sont susceptibles d'attirer des acquéreurs pour une superficie totale de 74,7 hectares. Ce qui en fait le département possédant la plus grosse superficie commercialisable d'Île-de-France. Ces terrains sont situés à Sénart (trois terrains respectifs de 8,9 et 2,5 ha), Cesson (5,3 ha), Montereau-Fault-Yonne
(3,2 ha), Montereau-sur-le-Jard (20 et 6 ha sur le site de Villaroche), Croissy-Beaubourg (37,5 ha), Vaires-sur-Marne (6 ha) et à Mitry-Compans (2 ha). Ces différents sites peuvent être opérationnels ou réhabilités entre 18 et 24 mois, soit un gain de temps d'un an environ par rapport aux délais habituels. Outre l'investissement recherché, ces terrains constituent également une source d'emplois non négligeable, capable d'atténuer l'impact économique et social de la crise sanitaire. De manière générale, on estime qu'un hectare exploité génère entre 20 et 50 emplois directs, ainsi que trois à quatre emplois indirects. La vente des 26 sites franciliens pourrait ainsi se traduire par la création de 22 000 emplois d'ici 2022. Une perspective plutôt rassurante, alors que le chômage continue d'augmenter en Île-de-France
(750 000 demandeurs d'emploi de catégorie A en septembre).

Des terrains disponibles dans toute l'Île-de-France

Outres les dix sites répertoriés en Seine-et-Marne, l'agence Choose Paris Région a recensé d'autres terrains mis en vente dans les départements voisins. Voici la liste complète des communes susceptibles de commercialiser des terrains à vocation industrielle.

Yvelines (51, 35 ha) :
Magny-les-Hameaux, Elancourt, Montigny-le-Bretonneux, Buchelay, Carrières-sous-Poissy (entre 3 et 80 ha).

Essonne (27,5 hectares) : Evry, Lisses.

Val-d'Oise (7,3 ha) : Cergy, Saint-Ouen-l'Aumône, Argenteuil, Viarmes, Roissy-en-France, Tremblay-en-France.

Val-de-Marne (0,41 ha) : Vitry-sur-Seine

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?