AccueilActualitéDeux édifices seine-et-marnais classés monuments historiques

Deux édifices seine-et-marnais classés monuments historiques

Jean-François Carenco, préfet de la région d'Île-de-France, préfet de Paris, a dévoilé la liste des 16 nouveaux édifices franciliens ayant obtenu le titre de monument historique, parmi lesquels se trouvent l'ancienne maison de plaisance du baron Ménager et le Château de Launoy-Renault.
Deux édifices seine-et-marnais classés monuments historiques

Actualité Publié le ,

En 2015, seize nouveaux édifices franciliens ont été protégés au titre des monuments historiques dont huit à Paris, deux en Seine-et-Marne, trois dans l'Essonne, un dans les Yvelines, un dans les Hauts-de-Seine et un en Seine-Saint-Denis.

Voici les lauréats seine-et-marnais :

L’ancienne maison de plaisance du baron Ménager à Germigny-L'évêque

© DR

Façades, toitures, grand escalier et sa cage, vestibule d'entrée, sols et murs de clôture et de terrassements du domaine ont été classés monuments historiques.
Négociant, notaire et homme politique, Antoine Jean-François Ménager (1756-1826) acheta cette « maison de plaisance » construite au milieu du XVIIIe siècle pour la moderniser selon sa fantaisie et le goût de son époque : aussi offre-t-elle le témoignage peu fréquent d'une application soignée du style Empire sur un bâtiment de petit format. Outre les dépendances bâties en plusieurs temps, le site lui-même, en surplomb de la Marne, présente un grand intérêt.

Le Château de Launoy-Renault à Verdelot

© DR

Les douves, le pont dormant qui les franchit, le passage couvert qui donne accès à la cour, les deux cabinets attenants au grand escalier du logis Renaissance ont été classés.
L'actuel château de Launoy-Renault résulte en grande part d'une reconstruction opérée au début du XVIe siècle, l'édifice témoignant par ailleurs, ainsi que son environnement, d'une continuelle adaptation aux destinations et usages variables de ses détenteurs successifs. L'extension de protection au titre des monuments historiques a ciblé des parties intégrantes (douves, pont d'accès...) jusqu'alors non prises en compte.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?