AccueilÉconomieVie des entreprisesDes trottinettes électriques bientôt autour de Disneyland Paris
Mobilité

Des trottinettes électriques bientôt autour de Disneyland Paris

Déjà présente en Île-de-France et leader en Europe, la start-up allemande Tier Mobility va investir les territoires de Marne et Gondoire et Val d’Europe au cours du premier trimestre 2023.
Les trottinettes et les vélos électriques de Tier Mobility vont bientôt circuler en Seine-et-Marne et notamment sur le territoire de Marne-la-Vallée.
© Adobe Stock - Les trottinettes et les vélos électriques de Tier Mobility vont bientôt circuler en Seine-et-Marne et notamment sur le territoire de Marne-la-Vallée.

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Des mobilités douces au pays de Mickey ! Déjà implanté dans les Yvelines, l’Essonne et le Val-d’Oise, l’opérateur Tier Mobility part à la conquête de la Seine-et-Marne et des communautés d’agglomération Marne et Gondoire et Val d’Europe en particulier. C’est à Bussy-Saint-Georges, Lagny-sur-Marne et au cœur des sites touristiques de Disneyland Paris et la Vallée Shopping que des trottinettes et des vélos électriques en libre-service vont commencer à circuler. Des stations y seront installées au début de l’année prochaine.

Les premiers échanges remontent à juin dernier à l’initiative de la commune de Bussy-Saint-Georges en collaboration avec le Syndicat intercommunal d’études des mobilités urbaines (SIEMU) de Marne-la-Vallée et son président Sainclair Vouriot (maire de Saint-Thibault-des-Vignes). Le prestataire Tier Mobility a vite raflé la mise en raison de sa visibilité en Île-de-France et de sa notoriété en Europe (présent dans 155 villes et 16 pays). Pour la municipalité de Bussy-Saint-Georges, ce choix de favoriser les mobilités douces est lié à la montée en puissance de la zone d’aménagement concerté (ZAC) de la Rucherie et à l’appétence des collégiens et des lycéens pour ce mode de locomotion. La proximité des gares a été aussi un élément déterminant. De quoi offrir une véritable alternative aux bus, à la marche et surtout à la voiture tout en réduisant les émissions de CO2.

Pour Tier Mobility, pénétrer le marché seine-et-marnais en commençant par les deux agglomérations de Marne-la-Vallée (regroupant 30 communes et près de 160 000 habitants) constitue un pari ambitieux. La start-up d’Outre-Rhin compte y déployer 2 000vélos et trottinettes électriques, qui seront répartis sur 250 à 300stations et respectant le même cahier des charges que celui de Paris : vitesse limitée à 25 km/h (un système de blocage de la vitesse est prévu dans certaines zones piétonnes), emplacement obligatoire sur des parkings dédiés (sous peine de surfacturation du trajet) et entretien de la flotte à la charge de l’opérateur.

Il faudra attendre la fin de cette année pour que le plan d’implantation soit définitivement validé. Un développement par phase est privilégié. Pour les utilisateurs, le coût s’élèvera à 15 centimes d’euro la minute avec plusieurs types d’abonnement proposés.

À lire aussi I www.lemoniteur77.com/les-trottinettes-tier-mobility-roulent-a-roissy-en-brie-92656.html

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?