AccueilInfos régionDépartement : deux masques en tissu pour chaque collégien à la rentrée

Département : deux masques en tissu pour chaque collégien à la rentrée

Les 80 000 collégiens devant porter le masque sur décision gouvernementale, la collectivité a décidé de tous les doter de deux protections contre le nouveau coronavirus.
Département : deux masques en tissu pour chaque collégien à la rentrée
@ DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

C'est un non ferme que le Premier ministre, Jean Castex, a opposé aux partisans de la gratuité des masques de protection contre le SARS CoV2. De son côté, le Département a décidé de doter de doter tous les élèves des collèges publics et privés de Seine-et-Marne de deux masques en tissu lavables et réutilisables. Et ce, afin de « garantir la sécurité des agents départementaux et des collégiens ». La distribution est prévue pour le début de la semaine prochaine. Elle sera prise en charge par le personnel, qui fournira les deux pièces de tissu à chaque élève quel que soit son âge, le jour de la rentrée.

Le président du Département, Patrick Septiers, rappelle que trois millions de masques en tissu, soit deux par habitants, avaient déjà été commandés à la fin du confinement par la collectivité. « C'est dans cette continuité que la collectivité se mobilise pour protéger l'ensemble des 80 000 collégiens seine-et-marnais en les dotant de deux masques en tissu chacun. La collectivité met tout en œuvre afin que la rentrée scolaire se passe pour le mieux », a déclaré le président du Département.

Pour Daisy Luczak, vice-présidente du Département, en charge des finances, de l'éducation et des collèges, « l'achat des masques représente un poids financier important pour les parents. Le rendre obligatoire est important pour assurer la protection des enfants et du personnel éducatif. Cependant, nous ne pouvons pas laisser les familles se débrouiller seules pour les financer ».

Depuis le début de la crise sanitaire, le Département mobilise d'importants moyens financiers, logistiques et humains au service de missions de solidarité face au Covid-19.

Le Département, qui indique être « tributaire des décisions de l'État concernant le protocole sanitaire à appliquer dans les établissements », précise travailler en étroite collaboration avec l'Education nationale pour s'adapter au mieux à l'évolution de la crise sanitaire.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?