Décryptage de la loi de Finances 2018

le - - Droit & chiffre

Décryptage de la loi de Finances 2018
© wikimedia commons - Bercy a su anticiper les comportements possibles d'optimisation fiscale.

Entre prélèvement à la source, Flat-tax, CSG, taxe d'habitation, IFI, CICE… la loi de Finances 2018 est « à la fois dense, compliquée, riche et intéressante ». Des experts de la Chambre des notaires de France et du Conseil supérieur des experts-comptables décryptent cette nouvelle loi de Finances et éclairent l'actualité fiscale pilotée par le Gouvernement.

Première loi de Finances du quinquennat d'Emmanuel Macron, ce texte adopté le 30 décembre dernier, sans véritable surprise selon les intervenants, reprend des mesures phares inscrites dans le programme présidentiel.

Trois binômes constitués d'un notaire et d'un expert-comptable ont décrypté les nouvelles dispositions relatives à l'imposition des entreprises et des groupes d'une part, puis à l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) d'autre part, après avoir mis l'accent sur les nouveautés touchant la fiscalité des particuliers.

Sur ce dernier point, les experts avaient « beaucoup de choses à dire, notamment sur le prélèvement à la source », s'est exclamé maître Laurence Briday-Lelong, notaire à Orléans. La mise en place du prélèvement de l'impôt sur le revenu (IR) à la source est en effet le point d'orgue de cette année fiscale.

Halte à l'optimisation

De manière générale, les intervenants estiment que le texte est clair et bien rédigé. « Quelle que soit l'opinion qu'on peut avoir sur le fond des réformes, cette loi est… (lire la suite)




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide