Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Déchets : les astuces pour les limiter au mieux

le - - Économie - Vie des entreprises

Déchets :  les astuces pour les limiter au mieux
@ DR

La Semaine européenne de la réduction des déchets a été l'occasion pour le Smitom-Lombric d'intervenir au sein d'enseignes de la grande distribution pour prodiguer des conseils en la matière. Florilège des réflexes qu'il est possible d'adopter.

Suivant à la lettre son slogan « le meilleur déchet est celui que l'on ne produit pas », le Smitom-Lombric a partagé à l'occasion de la Semaine européenne de la réduction des déchets plusieurs astuces dédiées à la réduction des déchets du quotidien. Le syndicat propose notamment d'installer un composteur dans son jardin ou son appartement, afin de réduire la quantité de déchets organiques présents dans la poubelle des ordures ménagères. La matière pourra ensuite être utilisée en tant qu'engrais naturel de qualité pour cultiver notamment des fruits et légumes de saison, permettant d'éviter de nouveaux déchets liés aux emballages et de consommer sain. La réduction des déchets peut aussi passer par la conservation des aliments. En effet, la mention “à consommer jusqu'au” se différencie de celle qui indique “à consommer de préférence jusqu'au”. Le Smitom précise que certains produits peuvent être conservés de 3 à 18 mois supplémentaires.

Toujours en amont de la consommation, il est possible d'acheter ses produits en vrac dans des sachets en tissu réutilisable ou des pots. Ce qui permet d'éviter les emballages, de faire des économies et d'acheter au plus près des besoins. Les boutiques La Mesure, à Melun, ou encore l'enseigne Vrac et Co, à Chelles, sont par exemple dédiées à ce mode de consommation.

Fabriquer ses propres produits

Le Smitom suggère aussi de faire ses produits ménagers soi-même, à l'instar de ce que va proposer Sabrina Bucher, de Jeux Grandis, lors d'ateliers organisés à Nonville. Il est aussi possible de recourir à des cosmétiques solides. Savons, shampoings et dentifrices solides peuvent être faits mains ou achetés auprès d'enseignes bio et sur internet. Outre leur plus grande durée de vie, ils ne nécessitent pas d'emballage.

Concernant les produits du quotidien, il est notamment possible de se rendre à la Recyclerie du Smitom-Lombric pour acheter d'occasion des meubles, des vêtements, des livres, etc. et apporter des objets en bon état qui ne sont plus utilisés. Dans la même veine, le Syndicat invite à réparer soi-même les objets cassés, ou à les apporter dans un repair café. Il est également profitable de louer plutôt que d'acheter, certains objets très utiles ne servant qu'exceptionnellement (comme un échafaudage, un pistolet à peinture...). Autre conseil utile à rappeler : utiliser un autocollant “Stop Pub“ pour limiter les déchets papier.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer