Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Macarons de Réau: « craquelés sur le dessus et fondants à l'intérieur »

le - - Art de vivre - Gastronomie

Macarons de Réau: « craquelés sur le dessus et fondants à l'intérieur »
© MSM

Depuis près de 20 ans, les Macarons de Réau sont produits dans ce village situé près de Melun, avant d'être vendus sur le Domaine, qui dispose d'un salon de thé et d'un espace de démonstration.

Vous pensiez tout connaître du macaron, ce petit gâteau à la fois croquant et moelleux ? Peut-être n'avez-vous pas encore goûté aux Macarons de Réau, produits de manière artisanale depuis 1968. Tout aussi délicieux que leurs cousins à coque lisse, apparus à la fin du XIXe siècle, les macarons artisanaux présentent de fines craquelures, comme en témoignage de leur origine moyenâgeuse.

Si l'on excepte cette particularité, ce n'est qu'une « question de goût » pour Régis, chargé des démonstrations proposées au Domaine des macarons de Réau. Certains préfèrent les macarons lisses, d'autres les traditionnels, mais le plus souvent « les gens apprécient les deux ». Une trentaine de villes en France (Saint-Jean-de-Luz, Nancy, Saint-Émilion…) fabrique actuellement le produit de manière traditionnelle.

Boutique, salon de thé et espace de démonstration

« Ce sont les macarons faits à l'ancienne, ceux de nos grands-mères », explique Régis, tournant le dos aux fours, destinés à cuire les petites coques, qui, assemblées à la main, donneront forme aux macarons que l'on connaît. En outre, ces derniers ne contiennent pas de crème, sont produits sans gluten ni conservateurs.

Les trois ingrédients de base, les amendes, le sucre et des blancs d'œuf ne varient pas. Si ce n'est que ces derniers sont battus en neige chez les industriels. Autre différence de taille : la production de l'entreprise réaltaise atteint, tout de même, une tonne par jour, quand une entreprise industrielle peut emballer près de 10 tonnes de pâtisserie dans le même temps.

À l'origine, c'est la « tante Ginette » qui distribue le gâteau depuis sa boutique ambulante, avant que la deuxième génération ne prenne le relais et n'installe la fabrique à Rebais. Ce n'est qu'en 1993 que les macarons fondants deviennent les macarons de Réau. Aujourd'hui, macarons et « macaglaces » sont proposés sur le domaine, qui dispose, au sein d'un espace de 300 m², d'une boutique, d'un salon de thé et d'un espace de démonstration.

Amande bien sûr, noisette, chocolat, pistache, café, coquelicot de Nemours ou encore Grand Marnier… La maison propose une dizaine de parfums. Les curieux et les gourmands sont attendus au domaine pour un moment savoureux garanti.

Domaine de Macarons de Réau, rue Frédéric Sarazin. Salon de thé et magasin ouverts les mercredis et jeudis de 13 h 30 à 18 h, les dimanches de 10 h à 18 h.
Tél. : 06 06 72 85 82




Quentin CLAUZON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer