AccueilVie des entreprisesCovid-19 : salles de sport et centres de loisirs indoor au bord du gouffre

Covid-19 : salles de sport et centres de loisirs indoor au bord du gouffre

La crise sanitaire est aussi impitoyable pour les salles de sport et les centres de loisirs indoor. Ces filières se retrouvent fragilisées par cette nouvelle fermeture avec des chiffres d'affaires en berne.
Covid-19 : salles de sport et centres de loisirs indoor au bord du gouffre
@ Adobe Stock

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

La crise sanitaire est aussi impitoyable pour les salles de sport et les centres de loisirs indoor. Ces filières se retrouvent fragilisées par cette nouvelle fermeture avec des chiffres d'affaires en berne. Pour les centres de loisirs d'intérieur, c'est une perte moyenne de 180 000 euros qui a été ainsi enregistrée de mars à septembre. Pis, selon l'association Space, qui regroupe de nombreuses entreprises, leur résultat brut d'exploitation moyen est négatif (- 80 000 euros). Une vague massive de dépôts de bilan dans les prochains mois n'est donc pas à exclure. Pour l'éviter, Space réclame au gouvernement la création d'un fonds de sauvegarde spécifique.

Même désarroi chez les exploitants de salles de sport. Rien qu'à l'issue du premier confinement, ce sont 500 salles (sur 4 500 en France) qui se sont déclarées en faillite. Florissant avant l'épidémie de Coronavirus, ce secteur d'activité réalisait un chiffre d'affaires annuel de 2 milliards d'euros et employait 35 000 salariés environ. Selon France Active, le syndicat qui représente les entreprises des activités physiques de loisirs, les pertes pour 2020 se chiffreraient déjà à 1, 28 milliards d'euros (250 000 euros par salle). Pour 2021, le scenario catastrophe serait donc de voir disparaître 1 500 salles (soit un tiers du marché) et 15 000 emplois.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?