AccueilActualitéCovid-19 et obésité ne font pas bon ménage

Covid-19 et obésité ne font pas bon ménage

Le risque de mortalité est plus important de près de 50 % chez les jeunes adultes souffrant d'obésité morbide et atteints par le Coronavirus.
Covid-19 et obésité ne font pas bon ménage
@ DR

Actualité Publié le ,

C'est une récente étude scientifique américaine qui tire la sonnette d'alarme. Elle a été réalisée sur 3 000 personnes hospitalisées durant le printemps dernier, entre avril et juin. Les jeunes adultes (18-34 ans), souffrant à la fois d'obésité morbide (indice de masse corporelle supérieur à 40) d'hypertension et de diabète, risquent davantage de développer une forme grave du Covid-19. Une forme mortelle dans certains cas.
Pis, selon les conclusions d'une compilation de données établie à la fin du mois d'août et portant sur près de 400 000 patients, les personnes obèses risquent ainsi deux fois plus d'être hospitalisées quand elles sont touchées par le virus. Une pathologie qui risque de les placer plus souvent sous respiration mécanique invasive.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 08 janvier 2022

Journal du08 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?