AccueilCollectivitéCoronavirus : Le Département commande 1 million de masques FFP2

Coronavirus : Le Département commande 1 million de masques FFP2

Le Département annonce avoir déployé d'importants efforts afin de s'en procurer. La pénurie est en effet "grandissante", mais l'Etat a mis fin à leur réquisition systématique.
Coronavirus : Le Département commande 1 million de masques FFP2
@DR - Les masques seront répartis entre le Département et les structures qui en ont besoin.

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Les masques FFP2, dits de protection respiratoire individuelle, ont pour fonction de protéger leur porteur contre les risques d'inhalation de virus par voie aérienne et de transmission par gouttelettes. La pénurie augmentant chaque jour, le Département a souhaité prendre les devants avec cette commande d'un million d'unités, après que l'Etat ait annoncé la fin de la réquisition systématique.

Ces masques homologués, fabriqués en Chine, seront acheminés par avion et arriveront la semaine prochaine, dans la nuit du mercredi 1er avril au jeudi 2 avril. La commande, "encadrée et sécurisée", selon les détails fournis par le Département, a été faite à un importateur français installé en Chine "depuis longtemps".

Patrick Septiers, le président du Département, souligne : « Je me réjouis de cette commande de masques FFP2, qui a pu aboutir grâce notamment à nos étroites relations avec la Chine ». Et de poursuivre : « ces masques vont arriver au moment le plus opportun, alors que le pic de l'épidémie dans notre région est attendu pour dans les prochains jours. Ils seront précieux à toutes les professions mobilisées dans le cadre de cet épisode exceptionnel. Cette acquisition s'ajoute aux efforts déployés ces dernières semaines par le Département pour faire face à la crise sanitaire ».

Si une partie des masques viendra combler les besoins du Département, le reste du stock sera “distribué gracieusement sur le territoire là où la pénurie se fait sentir”. La collectivité cite logiquement les établissements de soin et de santé, ainsi que les acteurs de l'aide à domicile, les personnes vulnérables et les associations, les sapeurs-pompiers, et les forces de sécurité.

La répartition précise des masques, qui sera faite en fonction des besoins et des quantités disponibles, est actuellement à l'étude. Par ailleurs, le ministère du Travail a autorisé l'utilisation de ce type de masques au-delà de leur date de péremption (24 mois). Toutefois, des conditions strictes doivent être respectées avant leur utilisation.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?