AccueilTerritoiresCollectivitéCoronavirus : le Département appelle à un 77 solidaire et réactive un dispositif d'entraide

Coronavirus : le Département appelle à un 77 solidaire et réactive un dispositif d'entraide

Patrick Septiers, le président du Département, a réagi aux annonces du président de la République.
Coronavirus : le Département appelle à un 77 solidaire et réactive un dispositif d'entraide
© DR

TerritoiresCollectivité Publié le ,

« Le Chef de l'Etat vient de confirmer la nécessité de premières mesures drastiques destinées à limiter la propagation du coronavirus à l'échelle mondiale, rappelle Patrick Septiers. Le Département de Seine-et-Marne prend acte de la fermeture des crèches et établissements scolaires sur l'ensemble du territoire et s'apprête à organiser ses services face à cette situation. J'ai pris depuis plusieurs jours les mesures nécessaires pour assurer la continuité des services publics du Conseil départemental.

La population seine-et-marnaise va devoir progressivement s'adapter à un fonctionnement général dégradé, du fait de la fermeture des établissements recevant des enfants mais aussi des mesures successives qui ne manqueront pas d'être édictées au fil des prochaines semaines. C'est dans le calme, avec pragmatisme et dans un esprit de solidarité que nous traverserons cette période singulière.

Soucieux de voir préserver dans notre territoire des liens de solidarité, précieux dans nos villes comme dans nos campagnes, dans les entreprises comme dans les administrations et entre toutes les générations, je souhaite que les Seine-et-Marnais puissent compter les uns sur les autres. »

Le dispositif Seine-et-Marne entraide réactivé

Aussi, Patrick Septiers a décidé de réactiver le dispositif Seine-et-Marne entraide, qui avait été créé lors des inondations en 2016, « pour renforcer les liens entre le Département et les communes de Seine-et-Marne dans la gestion de cette crise ».

Le président du Département va aussi organiser « au plus vite un recensement des volontaires, qui, partout en Seine-et-Marne, seraient susceptibles d'assurer des missions de solidarité ». Les modalités de ce recensement doivent être précisées.

Et Patrick Septiers de conclure : « il va nous falloir inventer de nouvelles façons de nous entraider : les Seine-et-Marnais doivent être au rendez-vous ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 08 janvier 2022

Journal du08 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?