AccueilÉconomieCop21 : les entrepreneurs conscients de l'urgence environnementale

Cop21 : les entrepreneurs conscients de l'urgence environnementale

A l'aube de la Cop21 qui aura lieu à Paris, du 30 novembre au 11 décembre, les entrepreneurs français s'expriment sur leur sensibilité à l'environnement. Un constat sans appel : la prise de conscience est là, même si les actions pour l'environnement dans l'entreprise pourraient être plus nombreuses.
Cop21 : les entrepreneurs conscients de l'urgence environnementale

Économie Publié le ,

94%% des dirigeants sensibles à l'environnement

Chiffre révélateur, la sensibilité à cette cause est forte et demeure la première étape d'un changement des comportements. 70%% des entrepreneurs se disent même "très sensibles" aux problèmes liés à la préservation de l'environnement. Autre chiffre important, près des deux tiers (63%%) considèrent que l'environnement est davantage un moteur qu'un frein à l'entrepreneuriat. Les contraintes réglementaires vécues par certains entrepreneurs (bâtiment, alimentaire, etc.) ne viennent pas freiner cet élan : 55%% des entrepreneurs déclarent même qu'il faudrait davantage de rigueur dans la réglementation. Tous les feux sont donc au vert pour favoriser le "green business".



Un passage à l'acte encore timide
Dans les faits, le passage à l'acte reste cependant plutôt timide. Certes, les petites entreprises ont en majorité adopté le recyclage (65%% recyclent dans leur entreprise) mais peu s'engagent encore dans d'autres actions comme les économies d'énergie (8%% des sondés), le covoiturage (3%%) ou même l'économie de papier (2%%). Au-delà de la prise de conscience, la défense de l'environnement n'est donc pas encore entrée de plain-pied dans les process et la vie de l'entreprise.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?