Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Convention IPE 77 : le réseau s'engage pour l'environnement et soutient The Sea Cleaners

le - - Économie - Vie des entreprises

Convention IPE 77 : le réseau s'engage pour l'environnement  et soutient The Sea Cleaners
@ DR

La Convention IPE 77, organisée à Dammarie-les-Lys par AG2R La Mondiale sur le thème de la prise de risque, a été l'occasion pour quelque 300 entrepreneurs de découvrir le parcours de deux explorateurs polaires, Alban Michon et Yvan Bourgnon. Le réseau IPE 77 a aussi dévoilé lors de cette soirée un ensemble d'actions dédiées à la protection de l'environnement.

À l'instar d'Alban Michon, dont les expéditions polaires sous-marines ont eu notamment pour objectif de « ramener des images d'un monde qui change pour les générations futures », Yvan Bourgnon a, au cours de ses navigations successives, pris conscience de la nécessité de protéger son milieu naturel préféré. « Dès l'âge de huit ans, j'ai parcouru les mers du globe avec mes parents. Revenu plus récemment en Indonésie, au Sri Lanka et aux Maldives, j'ai navigué deux mois au contact des déchets plastiques. Sous le choc, j'ai ensuite compris que ma génération était en cause », confie Yvan Bourgnon, qui s'est donc attelé à la création de l'association The Sea Cleaners, afin de lutter contre la pollution plastique en mer et sur terre. « Il s'agit d'un véritable fléau, parfois qualifié de deuxième plus grande catastrophe écologique au monde ».

Déterminé, le navigateur s'est rapidement entouré d'une équipe d'experts et de professionnels. De ce travail collectif est né le projet de construction du Manta, premier bateau hauturier (70 m de long sur 40 m de large) capable de collecter et de traiter en masse les plus gros déchets flottants avant qu'il ne se fragmentent et ne tombent au fond des océans. « Nous avons en effet constaté qu'il était possible de concentrer notre action sur certains secteurs stratégiques : 20 fleuves dans le monde sont à l'origine de 65 % des plastiques », explique Yvan Bourgnon.

Le projet se concrétise

Véritable concentré de technologies (énergie renouvelable, gréement automatisé…), le Manta pourrait voir le jour à l'horizon 2022 et effectuer ses premières missions en 2023. Mais sur les 25 millions d'euros nécessaires pour le voir aboutir, 10 manquent encore à l'appel. C'est pourquoi IPE 77 a souhaité ajouter sa pierre à l'édifice, en reversant à The Sea Cleaners les quelque 3 300 euros de recettes issues de la vente des places pour la Convention.

Le réseau va mener parallèlement des actions en faveur de l'environnement durant les trois prochaines années. Ainsi, outre l'organisation d'ateliers notamment dédiés à la réduction de l'empreinte carbone, IPE 77 prévoit d'organiser, en partenariat avec le Département et l'aquarium Sea Life, une grande collecte de déchets en présence des chefs d'entreprise du réseau et de leurs enfants, probablement en forêt de Fontainebleau. Près de 100 personnes sont attendues la première année, 150 la deuxième et 200 la troisième. « Nous voulons battre des records, monter une vraie communauté dans ce domaine. L'idée, c'est d'agir à notre niveau pour la planète », conclut Stéphane Torrent, fondateur du réseau IPE.




Quentin CLAUZON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer