Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Contournement de Melun : les élus de Grand Paris Sud veulent être associés au projet

le - - Territoires - Collectivité

Contournement de Melun :  les élus de Grand Paris Sud veulent être associés au projet
© DR

Les maires demandent à être associés au processus d'études prochainement relancé. Ils souhaitent que des solutions préservant le patrimoine environnemental soient explorées.

Michel Bisson, le président de la communauté d'agglomération Grand Paris Sud et maire de Lieusaint, et les maires des communes seine-et-marnaises de Cesson, Combs-la-Ville, Moissy-Cramayel, Nandy, Réau, Savigny-le-Temple et Vert-Saint-Denis ont envoyé un courrier au préfet de la Région, à la présidente de la Région, à la préfète de Seine-et-Marne, au président de la communauté d'agglomération Melun Val de Seine et au président du Conseil départemental de Seine-et-Marne concernant le projet de contournement de Melun. Ces derniers demandent à être associés au processus d'études prochainement relancé et se disent fortement opposés à toute création de voies routières traversant la forêt de Bréviande, située au sud du territoire de Grand Paris Sud.

« À ce jour, les conditions politiques et économiques ne sont pas réunies pour la réalisation globale d'un projet de cette envergure », soulignent les élus, qui précisent que ce projet nécessiterait la création de nouveaux tronçons pour rejoindre, au nord, de la RD 306 (à hauteur de Vert-Saint-Denis/Melun) et la RD 39, au sud. Le contournement serait aussi l'occasion de relier les autoroutes A1, A4 et A5. « Ces voiries nouvelles devraient traverser les bois des Courtilleraies et de Bréviande, ce dernier étant un espace naturel régional de 934 hectares », rappellent les maires, indiquant de fait exclure cette solution « aux impacts écologiques lourds ».

Se disant toutefois conscients des « phénomènes persistants de congestion routière » autour de Melun, les édiles demandent que « la réponse à la congestion routière ne soit pas étudiée à travers le seul prisme de la création de nouvelles infrastructures, mais aussi à travers celui de la régulation du trafic entre les différents équipements structurants au cœur de l'agglomération ».




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer