Construire sa maison en Ile-de-france

le - - Territoires - Infos région

Construire sa maison en Ile-de-france
Maison Sillery

L'étude des Notaires Paris Île-de-France livre un focus sur la construction d'une maison sur le territoire régional.

En 2017, plus de 4 500 transactions de terrains à usage d'habitation ont été enregistrées en Île-de-France. Près de neuf sur 10 sont localisés en grande couronne et plus particulièrement en Seine-et-Marne (près de quatre sur 10) qui concentre la moitié du territoire régional et bénéficie d'une grande diversité de territoires, urbains ou périurbains et ruraux.

La densité de la construction au sein de la partie urbanisée de l'Île-de-France limite la surface des terrains qui reste proche d'un département à l'autre. La surface médiane ressort à 443 m2 sur l'ensemble de la région et varie de 315 m2 en Seine-Saint-Denis à 500 m2 dans les Yvelines et en Seine-et-Marne.

Le classement des départements par niveau de prix des terrains est pratiquement à l'inverse de celui des volumes : très peu de ventes et des prix élevés dans les Hauts-de-Seine, de nombreuses ventes et des prix plus raisonnables en Seine-et-Marne. Les écarts de prix sont très marqués entre les Hauts-de-Seine (330 000 euros) et le reste de la région, où les terrains valent de 96 000 euros en Seine-et-Marne à 179 200 euros dans le Val-de-Marne. Les prix des terrains franciliens sont bien supérieurs au prix moyen observé au niveau national (77 100 euros).

Le classement des départements est proche lorsque l'on considère le prix au mètre carré médian : les Hauts-de-Seine sont en tête avec 1 080 euros/m2, suivis des autres départements de petite couronne (environ 500 euros/m2) et de la grande couronne avec des prix au mètre carré, allant de 200 euros en Seine-et-Marne à 400 euros dans le Val-d'Oise.

En Île-de-France, l'âge médian est de 38 ans pour les acquéreurs de terrains et de 67 ans pour les vendeurs. Parmi les acquéreurs, on comptabilise 34 % de professions intermédiaires, 21 % d'employés, 19 % de cadres, 17 % d'ouvriers. La structure des acquisitions de terrains par tranche d'âge et CSP est assez proche de celle des maisons, hormis pour le taux d'acquéreurs cadres : 19 % pour les terrains, 28 % pour les maisons.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide