AccueilActualitéCongrès des Maires : les Chambres consulaires pour le maintien et le développement d'une économie de

Congrès des Maires : les Chambres consulaires pour le maintien et le développement d'une économie de

Fortement impliquées auprès des collectivités locales afin de contribuer au développement économique des territoires, la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI), la Chambre de Métiers et de l'Artisanat (CMA) et la Chambre d'Agriculture (CA) de Seine-et-Marne ont porté ensemble la voix du monde économique lors du 54e Congrès des Maires.
Congrès des Maires : les Chambres consulaires pour le maintien et le développement d'une économie de
© CCI 77 - Dominique Mocquax, Thierry Bontour et Elisabeth Détry des chambres consulaires du 77

Actualité Publié le ,

Pour la quatrième année consécutive, les trois Chambres consulaires de Seine-et-Marne ont partagé le même espace au Congrès de l’Union des Maires 77, dans l’objectif de présenter leurs services d’accompagnement aux élus du département. Cette entente inter-consulaire a également été de mise lors d’une table ronde co-animée autour du thème « Le maintien et le développement d’une économie de proximité ».

Elisabeth Detry, Thierry Bontour et Dominique Mocquax, respectivement présidente de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, président de la Chambre d’Agriculture, et vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne, se sont exprimés conjointement pour poser les enjeux et potentiels de l’économie de proximité dans le département, et exposer les moyens d’action des Chambres au service des collectivités.

Michel Papin, maire de Lésigny, est venu témoigner de la manière dont les Chambres l’ont aidé à redresser le commerce de sa commune, après un incendie survenu en 2008. L’économie de proximité ne concernant pas que les communes urbaines, Jean-François Guimard, maire de Nanteau-sur-Lunain, a également mobilisé plusieurs outils pour maintenir un commerce de première nécessité dans sa petite commune rurale.

De plus en plus, la coopération entre les territoires et les Chambres consulaires se formalise à l’échelle des intercommunalités. Le témoignage de José Dervin, vice-président de la Communauté de communes de la Brie des Morin, a ainsi permis d’apprécier comment les conventions de partenariat permettaient à son territoire de bénéficier d’expertises spécifiques. Michel Biberon, producteur agricole à Verdelot et élu de la Chambre d’Agriculture, a exprimé, quant à lui, les potentiels et les freins rencontrés par les entreprises dans le développement de l’économie de proximité, notamment en matière de circuits courts agroalimentaires.

Au total, ce sont près de 200 personnes qui se sont inscrites à cette table ronde et plus de 1 000 qui se sont rendus sur le stand des Chambres consulaires, où le buffet à base de produits des terroirs seine-et-marnais a, non seulement ravi les gourmands, mais surtout démontré aux élus locaux, tout le potentiel de l’économie de proximité.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?