Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Conforama : la plateforme logistique consacrée

le - - Économie - Vie des entreprises

Conforama : la plateforme logistique consacrée
© MSM - Le maire de Tournan-en-Brie (au centre), aux côtés de la députée Michèle Peyrons et du président du département Jean-Jacques Barbaux.

Les élus et les parties prenantes au projet n'ont pas été avares en superlatifs lors de la pose de la première pierre de ce site de 33 hectares, situé sur la ZAC de la Terre rouge à Tournan-en-Brie, et remplaçant les sites de Châtres et Brie-Comte-Robert.

« Exceptionnel par sa taille, ce poteau est le premier d'une série de 600 à venir ». La pose symbolique de la première pierre de ce qui devrait constituer la plus grande plateforme logistique de France, voire d'Europe, s'est tenue dernièrement à la ZAC de la terre rouge de Tournan-en-Brie. Le président d'Arguan, co-développeur de la plateforme logistique avec Gazeley, équivalant à 25 terrains de football, n'a pas manqué de rappeler les caractéristiques hors normes de cet entrepôt de « 900 m de long pour 250 de large et 12 m de haut ». D'une surface de 180 000 m² et couvrant plus de 33 hectares, l'entrepôt permettra le stockage de 270 000 palettes, acheminées grâce à 187 portes à quai.

Ce projet « pharaonique pour Conforama, le Département et la Région », selon Alexandre Nodale, P.-D.G. de Conforama, permettra de livrer près de « 55 % des volumes » vendus en France, soit « tous les magasins partant d'une ligne entre Bordeaux et Besançon ». Le maire de Tournan-en-Brie, ne pouvant contenir sa joie, a souligné ce « moment fort » pour sa ville, source d'opportunités en matière « d'emplois directs comme indirects, pendant le chantier comme après l'ouverture du centre ». À ce titre, un dispositif nommé Ajité (Action job in Tournan) a été mis en place, afin de mettre en lien les demandeurs d'emploi tournanais et les entreprises intervenant sur le projet.

L'édile a également relevé « l'important travail d'intégration » du bâtiment, entouré d'une butte végétalisée et pensé de manière à réduire les coûts d'exploitation, la consommation d'énergie et les émissions de CO2.

Les travaux, privilégiant les entreprises locales, seront divisés en trois phases. Quelque 63 000 m² seront d'abord livrés courant juin 2018, puis 46 500 m² six mois plus tard. Le bâtiment devrait être livré au printemps 2019 avec les 68 000 m² de la dernière tranche, chaque étape permettant une montée en charge progressive de l'activité.

Michèle Peyron, députée, Alexandre Nodale P-DG de Conforama, Laurent Gautier, maire.




Quentin CLAUZON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer