Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Cité Descartes : vers un campus fondu dans la ville

le - - Actualité

Cité Descartes : vers un campus fondu dans la ville
© Epamarne / Emile Luider - Le bâtiment Lavoisier de l'Université de Marne-la-Vallée dans la Cité Descartes, dessiné par Jourda & Perraudin.

Située sur la commune de Champs-sur-Marne sur le territoire de Marne-la-Vallée, la Cité Descartes est le principal site de recherche de l'est parisien. Equivalent du célèbre campus de Berkeley aux Etats-Unis, la Cité Descartes s'engage dans une dynamique d'intégration territoriale avec les riverains et les entreprises voisines.

Créée en 1983, la Cité Descartes est un campus universitaire scientifique qui bénéficie d'un rayonnement mondial. Joyaux de Marne-la-Vallée, il réunit un pôle économique et un pôle de recherche unique en France.

De Berkeley à Columbia

Ce campus réputé est en pleine mutation, explique Nicolas Ferrand (photo ci-dessous), directeur général de l'établissement public d'aménagement de Marne-La-Vallée (Epamarne).

« Comment faire évoluer un campus de type côte ouest américaine, ancré sur un territoire bien à lui, comme peuvent l'être HEC, Polytechnique ou Stanford bien entendu, vers une université qui sache se fondre progressivement avec sa ville, comme le réussissent les grandes universités de la côte est, Columbia ou Harvard en tête ? », s'interroge-t-il dans un billet intitulé « La Cité Descartes sera-t-elle le Columbia du XXIe siècle ? ».

Souvent comparée au campus californien de Berkeley, la Cité Descartes est en train d'opérer une mutation architecturale et institutionnelle visant à l'intégrer davantage dans la vie sociale.

Nicolas Ferrand la rêve ainsi en futur Columbia, « un lieu à la fois physique et informel, favorisant le jaillissement des idées », ou encore un « continuum entre université et cité ».

En lien avec la ville de Champs-sur-Marne et l'université, Epamarne vient de se lancer dans la recherche d'un grand urbaniste « capable de les accompagner dans cette fusion du campus et de la cité en une grande communauté de vie et d'enseignement ».

La Cité Descartes en chiffres

· 2 milliards d'euros d'investissements privés et publics

· 840 000 m² à développer

· 400 000 m² de bureaux

· 280 000 m² de logements

· 20 000 m² de commerces et services

· 18 000 m² de résidences jeunes

· 104 000 m² d'activités

· 14 000 m² d'équipements

© marne.artefacto.fr

1er pôle de recherche sur la ville durable

Cœur du Cluster Descartes (un des hubs du Grand Paris qui reliera les lignes 15 et 16 du Grand Paris Express, le prolongement de la 11 et le RER A) la Cité Descartes constitue aujourd'hui le premier pôle de recherche et d'enseignement supérieur de l'est parisien avec la présence de 25 % de la R&D française dédiée à la ville durable.

Elle va ainsi concentrer des forces intellectuelles et économiques liées à la construction, la gestion et les services de la ville durable pour devenir un pôle de référence mondiale dans ce domaine d'avenir.

Pour le moment, la cité accueille déjà l'Université de Marne-la-Vallée, une quinzaine de grandes écoles dont l'École des Ponts ParisTech, l'ESIEE, l'École d'Architecture de la Ville & des Territoires, l'École d'Urbanisme de Paris…, plus de 50 laboratoires de recherche, un FabLab, un incubateur d'entreprises innovantes, une pépinière d'entreprises, ainsi qu'un parc d'activités de près de 350 sociétés.

Elle abrite aussi l'Institut français sur l'efficacité énergétique des villes, dit « Efficacity », lancé en 2012, qui regroupent près de 2 000 étudiants et chercheurs, ainsi que l'Institut technologique de la filière bois (FCBA), inauguré en 2015.

« Quelle extraordinaire conjonction de planètes pour les quelque 15 000 étudiants, 3 500 chercheurs de Descartes et plus de 320 000 habitants de Marne-la-Vallée ! Le Cluster de la Ville durable ajoute encore une démonstration physique du savoir-faire d'aménagement et des avancées de notre territoire et de l'est parisien, faisant rayonner l'innovation dans ce qui change la vie », se réjouit Nicolas Ferrand.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer