AccueilCollectivitéCité Descartes : le chantier de géothermie en bonne voie

Cité Descartes : le chantier de géothermie en bonne voie

La communauté d'agglomération de Paris-Vallée de la Marne vient d'annoncer le lancement d'une étape « emblématique » du projet de réseau de chaleur de la Cité Descartes.
Cité Descartes : le chantier de géothermie en bonne voie
© DR

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Si le chantier de géothermie avait déjà vu se réaliser deux avant-puits en juillet dernier, son étape phare, la réalisation d'un forage plus profond, est en cours de réalisation ce mois de décembre. Le projet a été initié en 2015 par la CA de Paris-Vallée de la Marne, qui a lancé une étude pour « le développement d'une géothermie profonde sur les communes de Champs-sur-Marne et de Noisiel ». L'intérêt de l'exploitation de ce réseau de chaleur a finalement été confirmé, eu égard notamment au déploiement à venir des projets de l'agglo (centre aquatique de la Cité Descartes, densification des ZAC autour de la D199, projets d'aménagement concerté sous la responsabilité d'Epamarne).

Aussi, la délégation pour la réalisation et l'exploitation de ce réseau de chaleur, d'une durée de 25 ans, a finalement été confiée à Engie Solutions, spécialiste de la géothermie profonde, qui fournit 25 % de chaleur d'origine géothermique en Île-de-France.

La future centrale géothermique permettra d'alimenter 10 000 équivalents logements sur les communes de Champs-sur-Marne et Noisiel, via un réseau de chaleur de 19 km. Ce projet s'inscrit également dans les objectifs de développement des énergies renouvelables et de lutte contre le réchauffement climatique de l'agglo (le plan climat-air-énergie est en cours d'élaboration). En effet, « la géothermie, ressource naturelle, locale et renouvelable, alimentera à 82 % le réseau de chaleur ». Pour les habitants de l'agglo, se chauffer n'aura donc qu'un faible impact environnemental.

Deux réseaux déjà sur pieds

Il faut dire que Paris-Vallée de la Marne mise depuis longtemps sur la géothermie, avec deux réseaux de chaleur à base de géothermie déjà réalisés à Chelles (6 000 équivalents logements) et à Lognes-Torcy (5 500 équivalents logements).

Porté par la filiale locale GéoMarne, ce projet représente un investissement de 40 millions d'euros. La mise en service de l'installation est prévue pour la fin de l'année 2021. Le chantier est également ouvert aux habitants qui ont la possibilité de visiter le chantier de forage les mercredis matin (10h-12h) et vendredis matin (9h-12h), depuis le 6 décembre dernier.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?