AccueilVie des entreprisesCeleste s'agrandit pour poursuivre sa croissance

Celeste s'agrandit pour poursuivre sa croissance

L'opérateur spécialisé dans la fibre optique destinée aux entreprises vient d'inaugurer ses nouveaux locaux au 20 rue Albert Einstein, à Champs-sur-Marne.
Celeste s'agrandit pour poursuivre sa croissance
© DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Pour accueillir ses nouveaux collaborateurs, l'entreprise s'est agrandie, avec l'implantation d'un nouveau bâtiment de 2 600 m² à côté de son siège historique de Champs-sur-Marne. La structure de ce bâtiment en bois, a été voulue en cohérence avec son engagement en faveur du développement durable. L'entreprise a également finalisé la construction d'une deuxième tour pour son data center Marilyn qui offre une capacité supplémentaire d'hébergement de 100 baies informatiques. Pour répondre aux enjeux posés par sa croissance, Celeste a renforcé tous ses services, recrutant une vingtaine de profils qualifiés en 2018. Elle ambitionne de porter ses effectifs à 150 collaborateurs d'ici fin 2019, avec le recrutement de quarante nouveaux talents. Anticipant un fort développement des ventes indirectes, l'entreprise a créé un segment Revendeurs pour compléter la division “Partenaires“. L'entreprise précise que les ventes réalisées par ces 300 revendeurs et partenaires (SSII, intégrateurs, installateurs, etc.) représentent actuellement 15 % des ventes globales.

Avec un chiffre d'affaires de 22,5 millions d'euros et une progression de 23 % en 2018, Celeste estime avoir connu une nouvelle année record. Un succès qui s'explique par la forte demande des entreprises souhaitant s'équiper en fibre. L'opérateur, qui a lancé un service d'éligibilité géolocalisé en ligne, « poursuit désormais sa forte croissance sur le marché très concurrentiel de la fibre optique pour les entreprises », avec l'objectif de « devenir le premier opérateur dédié aux entreprises ». Celeste dispose en effet de son propre réseau dans quelque 26 agglomérations. L'Arcep évaluait à 17 % le nombre d'entreprises raccordées à la fibre fin 2017, nous pensons qu'elles sont désormais 30 % », précise Nicolas Aubé, président de Céleste. Celui qui est aussi le fondateur de cet opérateur a démarré son activité au sein de ce qui est devenu en juin 2018 la MEI (Maison de l'entreprise innovante).

Lors de l'inauguration de cette structure, Nicolas Aubé indiquait vouloir « créer un pôle d'éducation au sein de l'entreprise avec des étudiants. Il était important d'avoir un bassin d'apprentis et de salariés. Deux anciens de l'Utec se trouvent encore aujourd'hui parmi mes 100 collaborateurs ». « À Paris, il était impossible de trouver des terrains disponibles pour installer notre data center, la Cité Descartes est une opportunité pour les entreprises qui souhaitent construire leurs locaux », expliquait-il.

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?