Cap emploi 77 se mobilise pour la Semaine du handicap

le - - Économie - Vie des entreprises

Cap emploi 77 se mobilise pour la Semaine du handicap
© DR

Dans le cadre de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, qui se tient jusqu'au 25 novembre dans tout le pays, Cap emploi 77 organise des jobs dating et des visites d'entreprises. À l'antenne de Dammarie-les-Lys, des bénéficiaires ont pu être préparés au « Handi emploi express » lors d'un coaching organisé un semaine plus tôt.

« Prenez des notes sur les offres d'emploi que je vous présente, puis recherchez vos propres informations. » « L'entretien ne dure que 15 minutes. Il faut être efficace et pertinent. Mettez vos dernières expériences en avant. » Suleyman Saadallah, chargé de mission chez Cap emploi 77, n'a pas ménagé ses protégés, lors de la préparation au job dating ou “Handi emploi express”, organisé dans le cadre de la Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées.

« On ne communique jamais son handicap, seul le médecin du travail est au courant. Si la question vous est posée, répondez par vos contre-indications médicales », poursuit le chargé de mission. ATF Gaïa, UtopiHa, le Département de Seine-et-Marne, SMAP… Une trentaine de postes seront à pourvoir lors du Handi emploi express, organisé à Dammarie-les-Lys, au sein des locaux de Cap Emploi 77. « Vous savez ce qu'est une entreprise adaptée ? », poursuit-il, détaillant au passage les contraintes de chaque poste, comme le port de charges ou le travail les bras en l'air. « Le poste chez ATF Gaïa peut intéresser des personnes ayant une certaine appétence pour l'informatique ». « Cela m'intéresse beaucoup », répond du tac au tac un postulant, déjà qualifié en la matière. « Je n'ai pas terminé ma formation », s'inquiète un autre. L'animateur se montre finalement rassurant. « Très bonne question, nous verrons comment transformer cela en point positif ».

Olivier Madar, un postulant motivé

Si ces travailleurs en situation de handicap peuvent rencontrer des difficultés lors de leur parcours professionnel, leur motivation reste souvent intacte, à l'instar de celle d'Olivier Madar. Accompagné par Cap emploi 77 depuis 2005, ce détenteur d'un titre d'agent administratif spécialisé dans les espaces verts a tout donné pour préparer les Handi emploi express de cette Semaine européenne pour l'emploi. Logistique, administration, informatique… cet habitant de l'agglomération melunaise ne se ferme aucune porte. Seule l'atmosphère de travail, si elle tend à devenir trop bruyante, pourrait le gêner. « Mon atout, c'est que je suis très visuel. On me montre comment faire une fois et je sais tout de suite comment ça fonctionne », explique-t-il en prenant pour exemple le secteur informatique. Et Olivier Madar d'ajouter : « j'ai la motivation, je suis méticuleux et j'aime le travail bien fait ». À l'image du job dating ou « Handi emploi express » pour lequel ont été coachés ces postulants, 10 événements sont organisés par Cap Emploi 77 dans tout le département, comme à Provins, à Meaux, ou à Torcy.

Le Département s'investit

Ègalement engagé en la matière, le Département de Seine-et-Marne a signé trois conventions successives avec le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Il a ainsi pu dépasser l'obligation légale d'emploi de travailleurs en situation de handicap, pour atteindre cette année, parmi ses 5 000 agents, 7 % de travailleurs handicapés.

L'antenne de Cap emploi à Dammarie-les-Lys en chiffres

- 1 125 personnes accompagnées, soit 33 % de l'ensemble couvert par Cap emploi 77 (4 000 personnes)

- 446 personnes accompagnées depuis janvier 2018

- 297 contrats de travail signés soit 29 % de l'ensemble des quatre antennes (Melun, Nemours, Meaux, Torcy)

- 5 créations d'activité




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide