Fermer la publicit�
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Budget 2019 de la CAMVS : ouverture d'une première année de médecine à Melun

le - - Territoires - Infos région

Budget 2019 de la CAMVS :  ouverture d'une première année  de médecine à Melun
© DR

Le budget 2019 de la communauté d'agglomération Melun Val de Seine (CAMVS) a été adopté dernièrement. Il prend en compte des investissements en faveur du développement et de l'attractivité de l'interco, en matière économique, universitaire, et touristique.

Atteignant près de 18 millions d'euros, le budget 2 019 de la CAMVS aura recourt à l'emprunt « de façon modérée ». L'intercommunalité précise également qu'elle « poursuivra ses efforts pour maîtriser ses dépenses de fonctionnement », qui augmenteront de 1,15 %. Une mesure qui « permettra de ne pas augmenter les taux des impôts payés par les entreprises et par les habitants, pour la troisième année consécutive ». Parallèlement, le taux de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères sera réduit pour les communes qui dépendent du Smitom-Lombric, soit un gain de 900 000 euros pour les contribuables. Aussi, quelque 2,6 millions d'euros seront accordés aux associations du territoire tournées vers les domaines de l'emploi, de l'insertion, de l'aide aux plus démunis, au sport ou encore à la culture.

En matière économique, 4 741 495 euros seront réservés à la création d'activité et d'emplois. La CAMVS prévoit notamment la commercialisation des parcs d'activités du Tertre de Montereau et du Marché des Grais, sur le pôle de Villaroche et le soutien financier au Sympav ; le développement de l'animation économique du territoire pour créer des opportunités d'affaires pour les entrepreneurs ; ou encore le développement d'un plan d'actions touristiques.

Concernant le logement, quelque 5,3 millions d'euros seront investis, notamment afin de poursuivre les actions engagées sur le parc privé et pour financer la construction de logements sociaux. La CAMVS prévoit aussi l'ouverture d'une aire de grand passage pour les gens du voyage et la livraison de l'extension de l'aire d'accueil située à Saint-Fargeau-Ponthierry.

L'enseignement supérieur ne sera pas en reste, avec près de 2,3 millions d'euros d'investissements. La CAMVS a également confirmé l'ouverture d'une première année commune aux études de santé (Paces) de l'université Paris-Est Créteil, qui prendra place au sein du bâtiment Gallieni, près de la gare de Melun. Les façades de l'amphithéâtre de la Reine Blanche seront rénovées et l'isolation thermique du site Fréteau de Saint Just sera terminée.

Les déplacements bénéficieront également d'une action appuyée de la part de l'intercommunalité, avec près de 6,8 millions d'euros prévus. La CAMVS prévoit, entre autres, le développement du TAD (transport à la demande) sur les communes de la bordure extérieure, la réalisation de pistes cyclables entre Melun et Maincy, mais aussi la desserte du site de Villaroche.

Enfin, pour le cadre de vie et l'environnement, la CAMVS prévoit notamment de réaliser des études pour « valoriser les berges de la Seine » et pour « définir le potentiel de développement d'un réseau de chaleur ».




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer