Fermer la publicit�
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Budget 2019 : 1,39 milliard " pour l'avenir des Seine-et-Marnais et l'attractivité du territoire "

le -

Budget 2019 : 1,39 milliard " pour l'avenir des Seine-et-Marnais et l'attractivité du territoire "
© DR

Le budget primitif pour 2019, adopté par l'assemblée départementale, s'élève à 1,39 milliard d'euros, en hausse de 3,3 % par rapport à 2018.

Le Département y poursuit son action en faveur du développement des territoires. En 2019, il investira ainsi 24,6 millions d'euros, notamment pour les Contrats ruraux (2 millions d'euros), les Contrats intercommunaux de développement (6,4 millions d'euros) et les Fonds d'équipement ruraux (4 millions d'euros). Ces dispositifs contractuels servent à financer les grands projets structurants des collectivités (aménagement des routes, construction ou réhabilitation d'école, de cantine, d'équipement sportif, etc.). Sur cette enveloppe, 7 millions d'euros sont destinés à l'aménagement numérique.

L'aménagement du territoire

Plus de 65 millions d'euros, dont 55 millions d'investissement, seront consacrés à l'aménagement du réseau routier et à l'aménagement de liaisons douces. Cette année sera également marquée par la poursuite de l'amélioration et de la sécurisation du réseau existant, par l'aménagement de plusieurs intersections et par les opérations de développement du réseau comme le barreau RD1605 à Melun.

Le Département consacrera, par ailleurs, un budget de plus de 65 millions d'euros à l'amélioration et la diversification de l'offre de transports. Ces crédits serviront à financer le réseau des lignes express, les transports à la demande, les circuits scolaires spéciaux, le transport des élèves handicapés, ainsi que l'aide au paiement du titre Imagine R.

La politique d'autonomie

La politique d'autonomie répond à plusieurs enjeux : « prévenir la perte d'autonomie, sécuriser les parcours des personnes pour éviter les ruptures de prise en charge, offrir des accompagnements pertinents et de qualité, rendre cohérentes et lisibles les offres de services des opérateurs seine-et-marnais ». Le budget qui lui est consacré est cette année de 248 millions d'euros. Il prend en compte l'hébergement des personnes âgées en Ehpad, ou leur maintien à domicile, et l'hébergement ou le maintien à domicile des personnes handicapées. Enfin, le Département contribue le financement de la Maison départementale des personnes handicapées.

La protection de l'enfance

Le Département consacre 168,5 millions d'euros à la protection des mineurs et à la prévention des situations de dangers. Ce budget est notamment utilisé pour financer le placement des enfants en établissement d'accueil, dans une famille d'accueil ou dans un autre dispositif. Une partie des crédits est aussi utilisée pour maintenir l'enfant dans sa famille. À cela s'ajoute la prise en charge des mineurs non accompagnés étrangers en forte augmentation sur le territoire et qui représentent près de 20 % des enfants confiés.

L'éducation

Le Département compte plus de 82 000 collégiens, répartis dans 128 collèges publics et 17 collèges privés. Il consacre à la réussite éducative des jeunes seine-et-marnais un budget de plus de 110 millions d'euros. Sur ce total, plus de 73 millions d'euros sont dédiés aux bâtiments des collèges.

L'insertion des bénéficiaires du RSA

Le budget total consacré à la politique d'insertion s'établit à 180 millions d'euros, dont 169 millions d'euros au titre du RSA. Les crédits consacrés aux dispositifs d'insertion augmentent de 256 000 euros. L'effort porte sur le site Job77 et sur la méthode d'intervention sur l'offre et la demande.

La protection de l'environnement

La protection de l'environnement et du cadre de vie des Seine-et-Marnais représentent cette année un budget de 12 millions d'euros, dont 9,6 millions d'euros d'investissement. Dans le cadre du Plan départemental de l'eau 2017-2021, le Département accompagne les collectivités pour construire ou améliorer leurs équipements dans les domaines de l'eau potable, de l'assainissement et des cours d'eau.

La jeunesse et les sports

En 2019, l'effort de financement du mouvement sportif « met l'accent sur la jeunesse, le handisport et les sports de nature ». Le budget consacré aux sports et à la jeunesse s'élève à 4,6 millions d'euros. Ces crédits servent notamment à soutenir les associations sportives civiles (1 million d'euros), le sport scolaire (438 000 euros), les athlètes de haut niveau (925 000 euros). Ils favorisent également le développement d'équipements sportifs, à financer et à organiser des manifestations sportives (Rando des trois châteaux, Boost T vacances, Engie Open de tennis de Seine-et-Marne, etc.). Dans ce budget primitif, une enveloppe pluriannuelle d'investissement de 2 millions d'euros est destinée aux collectivités et aux associations dans le cadre de l'appel à projets “Paris 2024 – Team 77”.

La culture

Le Département consacre un budget de 8,7 millions d'euros au soutien des acteurs culturels seine-et-marnais, des musées départementaux, du château de Blandy-les-Tours et de l'association Act'Art. Il poursuit également son action en faveur des Archives départementales avec comme priorité la conservation curative et préventive de l'ensemble des collections.

L'agriculture et l'élevage

Le Département « souhaite soutenir l'activité et la diversification du monde agricole » en investissant près de 2 millions d'euros. Ce montant servira à la création d'aménagements favorables à la biodiversité dans le cadre des mesures agro-environnementales et climatiques et à la poursuite du projet de plateforme de regroupement, transformation et conditionnement des produits agricoles de proximité pour l'approvisionnement des cantines des collèges et de la restauration collective.


Alors que l'assemblée départementale débattait du budget prévisionnel 2019, le président Patrick Septiers déplorait que « les élus de l'opposition départementale se soient uniquement focalisés sur le traitement qui leur était réservé dans le Seine-et-Marne Magazine…(...) Ils ont assuré à la majorité qu'ils n'écouteraient pas les débats et ont quitté la salle des séances ».




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer