Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Bilan de l'activité des entreprises

le - - Économie - Vie des entreprises

Bilan de l'activité des entreprises
© DR

La Banque de France a mené une enquête auprès des chefs d'entreprise franciliens dans les secteurs de l'industrie, des services marchands et de la construction, entre le 13 décembre 2018 et le 31 janvier 2019. Jean-Benoît Dubois, directeur départemental de la Banque de France, livre une analyse des premiers résultats de l'année passée et dresse une perspective pour l'année en cours.

En 2018, sur l'ensemble de la filière industrielle, le chiffre d'affaires s'est maintenu au niveau de celui de 2017 (+0,3 %). Cette tendance s'explique notamment par la hausse des exportations (+ 2,1 %), « un des éléments moteurs de l'industrie » et elle se poursuivra en 2019. Aussi, contrairement aux années passées, les effectifs salariés ont évolué favorablement et devraient encore augmenter en 2019. « C'est une vraie rupture, après des années de destruction de l'emploi industriel », se réjouit Jean-Benoît Dubois.

En 2019, en dépit des incertitudes nationales et internationales, les prévisions sont également positives pour les chiffres d'affaires de l'industrie, qui devraient progresser de 3 %, avec un soutien des exportations qui devraient connaître une hausse de 7,2 %.

Fortement soutenus durant les années 2016-2017, les investissements seraient, selon les prévisions de la banque, moins favorables en 2018 (repli de 7 %). Une reprise est cependant anticipée pour 2019, avec des budgets qui augmenteraient de 9 %. Concernant la rentabilité, en 2018 près d'un industriel sur deux (47 %) table sur une augmentation. Ces professionnels restent confiants pour l'année 2019, 93 % d'entre eux estimant que la rentabilité d'exploitation devrait soit se consolider, soit progresser. Ces chiffres seraient fortement liés à la bonne tenue de l'industrie chimique, dont le chiffre d'affaires a augmenté de 7 % en 2017, de 3 % en 2018 et devrait connaitre une hausse de 4 % en 2019.

Seconde grande filière (62 % des entreprises de la région, 52 % dans le département), les services marchands représentent « le poumon économique de l'Île-de-France, plus encore qu'au niveau national ». Les volumes d'affaires ont sensiblement progressé en 2018, atteignant + 4,1 % et devraient augmenter encore en 2019. « Il y a une vraie dynamique dans les services marchands qui ne se dément pas depuis des années », poursuit Jean-Benoît Dubois. Plus précisément, l'hôtellerie (+ 5,7 %) a retrouvé en 2018 sa fréquentation (concernant la clientèle étrangère) d'avant les attentats de 2015, tandis que la restauration a été pénalisée par les mouvements sociaux (- 0,3 %). Les services marchands ont également fortement recruté en 2018 et la tendance devrait se poursuivre cette année.

La construction, analysée pour la première fois

Ensuite, la Banque de France a analysé le secteur de la construction en Île-de-France pour la première fois cette année, qui représente quelque 280 000 salariés. Concernant la production, en 2018, le secteur a bénéficié d'importants chantiers de réhabilitation, de construction ou de réaménagement. La croissance de l'activité a été conséquente, atteignant + 4,2 % de manière homogène. En 2019, si les perspectives paraissent très favorables, avec une croissance anticipée de + 7,4 %, le gros œuvre devrait connaître une moins forte progression compte tenu la baisse de la demande en logements neufs. Les TP devraient tirer profit des chantiers du Grand Paris Express, qui vont connaître une accélération durant les prochaines années. Le second œuvre devrait connaître également une vive relance (+7,6 %). Les effectifs ont augmenté en 2018 (+ 3,1 %) et devraient encore évoluer favorablement en 2019 (+ 1,8 %). Enfin, selon les chefs d'entreprise interrogés, si la rentabilité des entreprises s'est améliorée en 2018 (74 % d'entre eux estiment qu'elle a été stable ou en augmentation), en 2019, ce mouvement devrait se renforcer, avec 41 % des chefs d'entreprises, qui anticipent une augmentation des marges et 43 % une stabilité.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer